Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

21 janvier 2006

Le cri (Coumarine)

-        Raconte-moi je t'en prie... -          Il y a un ciel chargé de roulements de tambours que ça tonitrue dans le ventre, que ça fait des paquets de détresse dans le ciel, que ça dégringole et dégouline encore plus mouillé que toutes les eaux de l’océan… -          Et puis…et puis, dis-moi, dis-moi, je t’en prie… -          Et puis quand la terre et le ciel ont pleuré toutes les larmes des... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

21 janvier 2006

Blanc (Colette)

Blanc. Blanc, le silence.Blanche, la pièce.Blanche, la blouse.Eteints, nos visages.Noyés, nos yeux.Mort, le soleil… L’air me manque. Je ferme les yeux. Ma poitrine se soulève. Je souffle l’onde de choc. Je veux fuir le blanc. Ce blanc m’étouffe ! Pierre  saisit ma main. Je sens battre le chagrin dans ses veines. Il me regarde. Tout est dit… Le vent nous emporte jusqu’à la plage désertée par les badauds. La mer soulève des vagues de vagues  dans un roulis cadencé. Elle déverse son flot d’écume sur... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 janvier 2006

Elle a longuement marché (Alauda)

Elle a longuement marché. Elle marche depuis toujours. Elle a traversé tant de contrées obscures qu'elle en était arrivée à se croire aveugle. Elle s'est égarée dans tant de labyrinthes, le cœur scellé comme un cercueil sur cet amour qui refusait de se nommer qu'elle s'accusait d' imposture en se heurtant à l'absurde. Pourtant, emmurée dans ce silence opaque,  elle marchait… Ancré au plus profond, quelque chose de plus fort que sa nuit, de plus vrai que la mort la menait jusqu'ici.    ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]