Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

25 mars 2006

La naissance (Obni)

Ils sont entrés, se sont assis bruyamment... Simplet avait l'air  distant, Joyeux se raclait la gorge et Grincheux engueulait encore  celui qui éternuait sans cesse.

C'était assez potache comme ambiance.

Je ne sais pas pourquoi, juste au moment de passer à table, Dormeur  se mit à hurler contre Prof, lui disant qu'il était de son droit le  plus strict, de se rendre à cette manifestation, qu'après tout il  avait 126 ans et qu'à 100 ans près, il était concerné par cette  affaire de précarité !

Un brouhaha indescriptible s'en suivit, des slogans révolutionnaires  fusèrent, une pomme rouge vola en éclat, des chaussons furent lancés  en l'air comme si c'était des chapeaux mexicains.

Blanche-Neige, un peu surprise par la tournure que prenaient les  événements,  essaya de mettre le holà.

Timide, décontenancé par l'initiative de la patronne, crut (à tord)  qu'il fallait entamer une ola, comme dans les stades de football.

(je dois vous dire qu'il est télépathe et qu'il ressent ce que pense  la boss)

Il se leva et lança ses deux bras en l'air en disant "Hé, Ho !"

Les autres furent embarrassés. Du coup, pantelants, ils firent de  même et s'est ainsi que fut créée la première ola de conte de fée.

Ils chantèrent même : "Hé Ho ! Hé Ho ! On ne rentre pas du boulot… "

ça vous en bouche un coin, non ?

(obni - journaliste citoyen qui rend compte en toute objectivité des  faits qu'il observe du petit bout de sa lorgnette

Posté par Coumarine à 00:20 - Obni - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ohlàlà...j'ai l'impression qu'il y a dans ce texte pleinnnnnnnnnnn de sous entendus, visant des personnes et des événements assurément politiques (française...)
    Ohlàlà!
    "Hé Ho ! Hé Ho ! On ne rentre pas du boulot…" dit le journaliste Obni qui observe tout tout tout...et nous raconte tout tout tout à sa manière
    J'aime beacoup cette manière drôle au second degré

    Posté par coumarine, 25 mars 2006 à 00:27
  • Au départ, il n'y avait pas de second degré, mais maintenant que tu le dis… je trouve qu'il y en a… (peut-être l'ai-je pensé ainsi inconciemment)

    Posté par obni, 25 mars 2006 à 08:49
  • Tu sais Obni, ce que tu dis là me permet de mettre l'accent sur quelque chose d'important en écriture:
    - quand on écrit, il y a d'une part, notre côté rationnel qui aligne des mots intelligibles sur le papier (ou via le clavier...)
    - mais aussi, si on accepte ce "lâcher prise" il y a tout notre côté irrationnel, l'inconscient qui s'en donne à coeur joie
    C''st alors qu'on est parfois bien surpris soi-même de ce qu'on a écrit...
    C'est ce que tu relèves et qui m'a semblé manifeste

    Posté par coumarine, 25 mars 2006 à 09:51
  • Bonjour, Obni , donc la suite : blanche neige croque la pomme de sarko sorcière, et après, il est ou le prince de Blanche neige ??? y'a pas de prince, blanche neige dors pour la nuit des siècles...

    Posté par elvirere, 25 mars 2006 à 11:05
  • J'ai adoré, transposer un conte a l'ere moderne, quelle fabuleuse idée !

    Posté par Myriel, 25 mars 2006 à 11:13
  • J'aime ce côté un peu iconoclaste ... qui met en scène des contes et des comptes à régler avec une politique difficile à partager. Quand, en plus, c'est fait avec beaucoup d'humour, ça n'en est que plus agréable à lire. Merci Obni!

    Posté par Coquelicot (FC), 25 mars 2006 à 23:29
  • Tiens, une autre version de Blanche-Neige, je ne connaissais pas celle-là, elle me plaît bien ! )

    Posté par Alauda, 26 mars 2006 à 16:08

Poster un commentaire