Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

19 juin 2006

Impasse (théo)

Lettre d’elle :

Nous nous sommes plu n’est-ce pas
ne souhaiterez-vous pas faire le pas d’après ?
nos regards se sont embrassés (le mot juste) stimulant ma hardiesse
vous sembliez si pressé lors que nous nous sommes croisés
dans le Passage aux amours fous
d’ordinaire je n’accepte aucun « rendez-vous »
n’étant pas de nature à capituler
avec vous mes a priori sont des ouis
quand dis-tu ?

Lettre de lui :

Je soupçonne une heureuse confusion
n’ayant pas relevé l’empreinte de votre baiser d’iris
dans le Passage aux Amours fous
je le regrette d’autant que votre écriture
est une plume qui chavire ma curiosité
pourrions-nous convenir d’une nouvelle croisée des chemins
mercredi en suite
dans l’ombre où vous me vîtes ?

Lettre d’elle :

Confuse je le suis
pardonnez le trait qui a manqué sa cible
et comprenez le retrait qui ne manquera pas de suivre
comment ai-je pu cher inconnu confondre deux sentiments
en exposant l’amour à la curiosité
bien à vous jamais ne me verrez
dans le Passage aux Amours fous
m’offrir à celui qui ne me voyait pas

Posté par Coumarine à 15:02 - Théo - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Un langage volontairement désuet, pour évoquer une réalité vieille comme le monde...le jeu du chat et de la souris
    Bien vu! Bien imaginé au départ de lettres...
    Et la finale arrive comme si de rien n'était...
    bravo!

    Posté par Coumarine, 19 juin 2006 à 15:07
  • J'aime bien le jeu de séduction dans ces lettres, cette femme qui appelle à l'amour pour ensuite se retirer et cet homme qui passé la premièer surprise réopnd à l'appel. On imagine bien sa déconfiture face à la deuxième lettre !

    Posté par Fleur, 20 juin 2006 à 12:33
  • J'aime aussi cette pirouette, typiquement féminine. Et la consigne qui sert de chute s'y insère à merveille.

    Posté par céline (bis), 21 juin 2006 à 10:44

Poster un commentaire