Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

02 juillet 2006

La pancarte (Lulu la Luciole)

"L'unique ascenseur de l'immeuble est momentanément hors d'usage". La pancarte, sale d'une poussière grise épaisse gît au sol parmi d'indéfinissables objets. Un enfant s'apprête à la ramasser sur la photo. Le reporter qui l'a prise devait être un peu poète. L'enfant sait-il lire? saisit-il l'incongruité du message dans sa ville en ruine? Et ce n'est plus que question dans mon esprit, tandis que mes yeux ne peuvent quitter ce cliché dans cette galerie, tandis que je ne saurais plus dire où je suis ni qui je suis.
Posté par Coumarine à 17:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 juillet 2006

La tour (Oncle Dan)

L'unique ascenseur de l'immeuble est momentanément hors d'usage. Une fois de plus ! J’en suis dépité car mes amis habitent au dernier étage d’une tour décagonale, décatie décadente. En montant les escaliers en colimaçon, j’ai tout le temps de penser au fumet qui m’attend là-haut, tapi derrière la porte. Seul un sportif de très haut niveau (au meilleur de sa forme) est en mesure d’arriver sur leur palier avant la fin de la minuterie. Pour ma part (et Dieu sait si je suis au meilleur de ma forme), j’ai toujours fait... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 juillet 2006

Je suis psychiatre, me dit-il (Lorraine)

L’unique ascenseur de l’immeuble est momentanément hors d’usage.  Et je suis dedans.  Enfin, nous sommes dedans, M. Paul Doucet et moi.  J’habite au 6ème, lui au 3ème.  Au rez-de-chaussée, un bref salut courtois de part et d’autre, l’air correct et ennuyé des habitués, et nous montons. 3ème.étage.  Il va sortir. Enfin, s’il peut…La lumière s’éteint, la porte se bloque.  Je balbutie « C’est une panne ? » et il rétorque dans le noir : -Mais non, nous allons repartir.  J’appelle la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:31 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
02 juillet 2006

La complainte du phoque (Claire)

L’unique ascenseur de l’immeuble est momentanément hors d’usage.Savent-ils combien elle est fatiguée ce soir ? Elle n'a même pas eu le courage d'enlever sa belle robe à pois et ses chaussures noires aux talons qui claquent. Elle est jeune et belle. Belle, elle l'a vu encore ce soir dans le regard des hommes dans la salle du cabaret. Mais à quoi ça sert sans amour, la beauté ? Toutes ces marches à monter pour trouver un appartement vide, personne pour vous accueillir ? Ses chaussures lui font mal. Alors elle repense à toutes ces fois... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]