Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

18 juillet 2006

Son pays …, ça c'est le bonheur ! ( Largo )

Après quelques minutes de marche, il arrive sur la digue au bord du chenal qui mène à la mer, poursuivi par la toute première ébauche d'un air qui lui trotte en tête depuis le réveil. Il peaufine avec bonheur l'enchaînement de la ligne mélodique et la siffle sur les doigts : son instrument de prédilection. Il ne le quitte jamais !

Et il sourit des yeux. La terre entière lui sourit et vaporise ses mélanges de parfums du petit matin. Il reprend le refrain en essayant plusieurs variations, en jazz cette fois.

En réalité, c'est le bord de mer qui l'inspire, le rend heureux et l'empêche de déprimer. Il poursuit son chemin et admire la désinvolture de l'estacade qui, infantile, patauge à mi mollets dans l'écume. Les mouettes hilares lui font la fête. Martin les applaudit. Il savoure ses bouffées de plaisir et ces embruns de liberté.

Il s'assied et transcrit avec passion sa musique pour la faire découvrir aux deux superbes jeunes-femmes qui ne vont pas tarder.

Comme … après chaque escapade.

Comme … s'il leur avait donné rendez-vous.

Comme … à toutes celles, habillées de blanc, qui le choient à longueur d'années dans son pays : la psychiatrie. Où ils rentreront, à trois, bras-dessus, bras dessous …, ça, c'est le bonheur !

Posté par Coumarine à 23:05 - Largo - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

  • Tout à fait inattendu, Largo
    Ca commence comme une symphonie poétique
    On communie à la joie créative du personnage
    Et puis ...dernière phrase, oups...
    C'est très bien mené...et une chute extra!

    Posté par Coumarine, 18 juillet 2006 à 23:11
  • Un éloge de la Folie, Largo? Une folie douce, gaie, créatrice, qui inspire la musique comme la présence de superbes jeunes femmes... Qui ne voudrait connaître une telle "psychiatrie"?

    Cet inattendu est vraiment pleine de charme.

    Lorraine

    Posté par Lorraine, 19 juillet 2006 à 09:25
  • Vraiment très beau texte. C'est vrai. Ce serait formidable s'il n'y avait la psychiatrie... En fin de "parcours"

    Mais ça, c'est un autre débat

    Posté par Pivoine Blanche, 19 juillet 2006 à 09:32
  • Dans une autre vie, n'aurais-tu pas par hasard voulu être psychiatre?!!!

    Posté par Charlotte, 19 juillet 2006 à 12:09

Poster un commentaire