Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

14 septembre 2006

Clair-obscur (Wictoria)

Le jour déclinela lune approcheguide mes pasje descends les marches au seuil de la portedes rêvesl'ombre se calme dans le reflet des chandellesle parfum évanescentm'enivreje distingue à peineta silhouettemais le murmurese rapproche le vent tournoie dans le sein du refugeje retrouve mon nidje passe avec lenteursur ta peau alanguieéchelle brûlanteme condamne d'une rive à l'autreje passe sans cesseje perds mes repèresje me grise ivresse absurdesans surprisele noir et le blanc les cendres abîméestapissent notre couchezèbrent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

14 septembre 2006

Jeu dangereux (Fleur)

C'est un jeu de chat et souris que se joue dans ce lit. Elle, tout feu toute femme, veut le sentir maintenant, communier, ne faire qu'un. Ouvrir son corps et accueillir cette intimité si complémentaire de la sienne.Lui veut faire durer le plaisir, la sentir venir progressivement. Il sait où la caresser pour la faire décoller. Pincement de mamelon, effleurement de téton .. poursuite infernale des doigts et de la bouche vers cette féminité qui l'abreuve d'un plaisir sans cesse renouvelé. Elle gémit, elle supplie, s'écarte un peu plus,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 septembre 2006

Eve et Adam (théo)

Deux dans le même couloiril y fait très noirils ne se voient pasdéjà ils se cherchentpour rien au monde ne s'appelleraientà peinte s'étonnent-ils d'être là quelque chosemais quoi ?pour mettre fin à un néant sans fond un temps... tout se précipitele goût du sang de l'autreleur vient au corpsl'étrangeté de leurs respirationsqui se mêlent et s'entremêlentles obsèdent ils tournent l'un autour de l'autredans le couloir noirlui de sa bouche goûte un seinelle de sa main débusque le doigt du ventre magie du gestefrénésie de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 14:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
14 septembre 2006

La transmission de pensée (Lulu la luciole).

La lumière vacille dans la pièce. La tête de lit à heurté le mur, transmettant le mouvement à la table de chevet, si bien que tout se meut dans la pièce au même tempo. L’air lui même accompagne l’ensemble, l’instant prenant une densité intense, croissante.Chaque chose entre-mêlée, les corps imbriqués, les corps limités qu’on ne peut pas plus rapprocher, alors que ses mains brûlantes me disent que nous allons bouger.…(foutu téléphone qui m’interrompt)- « Allo ? »- « Prépare-toi, je rentre déjeuner ». - « ? … :oD … d’accord ! »
Posté par Coumarine à 14:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]