Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

30 septembre 2006

L’amour ennemi (Charlotte)

Je ne l’aime pas mais tant pis…Je  pense et parle à l’enversAvec des »pas  »Avec des « mais »Avec des « si »Je le dois :C’est une question de mort ou de vie. Je dis  le contraire de ce qui se griffe dans mon cœur,Je sanglote quand  rient les violons de l’automne,Et je rigole quand  les larmes chatouillent mes cils. Je ne l’aime pas.Je l’écris.Je le dis et le redis mille fois.Je le crie pour les convaincre.Ils ne me croient pas.Ils disent qu’ils m’ont vue avec lui.Ils disent que je dois tout dire.Ils... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

30 septembre 2006

Au-dela des apparences (Poème de vie)

Je ne l’aime pas, mais tant pis, ce corbeau qui grince les cordes dans un geste frénétique de génie du violoncelle. Ses gestes pleins de fougue, sa queue fourchue en mouvement diabolique, la musique à bras le corps, les doigts incisifs comme sculptant le manche encordé. Et pourtant, la musique sonne merveilleusement pleine, sortant des tripes et m’emportant dans un élan passionné vers une lumière dorée….
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 septembre 2006

Les gammes (Béa)

Je ne l’aime pas, mais tant pis Si, do, ré, mi, fa, sol, la, si Car il est tout, sauf un cadeau Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do Je m’assiérai à mon piano Et lui à son violoncelle Pour jouer ensemble un rondo Prélude à l’année nouvelle Il remplace mon partenaire Qui s’est cassé le bras hier Pour moi, c’est une déception Je vais jouer sans conviction Nous avons une répétition Pour accorder nos violons Puis nous jouerons sans filet Devant la salle au... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 septembre 2006

tango noir (Gazelle)

Je ne l'aime pas, mais tant pis. Mais tant pis, car ce qui me plaît Ce qui me plaît, ce qui m'enchanteCe qui m'enchante c'est le tangoLe tango que sa contrebasse,Sa contrebasse et le piano,Le piano, le bandonéon, Le bandonéon font vibrer,Vibrer et chanter dans le noir,Le noir de ce bar argentin,Ce bar argentin où je viens,Je viens la nuit pour oublier,Oublier que je suis à lui...
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]