Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

04 octobre 2006

« Après tout... » (Lulu la Luciole)

     -       Je ne l’aime pas mais tant pis.

-       Comment ça tant pis ? Ca veut dire quoi ça ?

-       Ca veut dire que je vais le faire quand même

(la regarde)

-       Quoi ?

-       Je ne sais pas moi, ça me dépasse.

-       Qu’est-ce qui te dépasse ?

-       Ce qui me dépasse ? Mais c’est cette façon que tu as de dire « tant pis je le fais quand même et peu importe que je ne l’aime pas » ! Je trouve ça dingue.

-       Je ne vois pas où est le problème.

-       Et bien écoute si tu ne vois pas tant mieux pour toi. Moi je ne pourrai pas.

-       Mais enfin qu’est-ce que ça peut te foutre ?

-       Ben ça peut me foutre que je pense que tu fais une connerie, que je pense que tu vas t’en mordre les doigts, que pendant des années tu vas devoir assumer ça. Et moi connement je vais me faire du souci pour toi pendant des années. Et ça me fait chier d’avance. Voilà ce que j’en ai a foutre.

-       … Tu crois vraiment que c’est une connerie ?

-       oui

(Trois heures plus tard chez son psy)

-       Je ne l’aime pas mais tant pis

-       Tant pis ?

-       Oui. Au moins quelque chose à faire dans ma petite vie merdique. Alors tant pis si je ne l’aime pas.

-       Ca rendra votre petite vie moins merdique c’est ça ?

-       Oui c’est ça. Enfin elle sera toujours merdique mais ça me fera un souvenir. Il y aura au moibs un truc un peu spécial que j’aurai fait… Mais il y a un truc bizarre qui se passe. J’en ai parlé à ma sœur. Elle est en colère contre moi… Elle pense que je fais une connerie, et elle n’a pas envie de se faire du souci pour moi après.

-       Elle s’en fait déjà d’avance à ce que vous me dites.

-       Oui. Et ça me plait bien, ça rend déjà ma vie un eu moins merdique… C’est marrant ça. Si elle m’entendait elle m’en voudrait à mort !... Enfin elle se fait du souci pour moi pour quelque chose… Alors de m’en rendre compte ça me donne encore plus envie de le faire ! Pourtant c’est super clair pour moi maintenant que je ne l’aime pas, que c’est pas par amour que je le ferais. En fait maintenant je le ferais, presque rien que pour que ma sœur fasse ce qu’elle a dit. Qu’elle flippe pour moi… C’est pas bien de penser comme ça.

-       Pourquoi ?

-       Parce que c’est pas une bonne raison pour faire des choses

-       Que votre sœur flippe pour vous ce n’est pas une bonne raison pour faire les choses.

-       … Ben non

-       Pourquoi ?

-       Parce que si elle flippe c’est que je compte plus pour elle que ce que je croyais. Et ce serait dégueulasse d’enfoncer le clou.

-      

-       Parce que ça y est maintenant je sais qu’elle m’aime.

-       Il y a donc quelqu’un qui vous aime.

-       Oui. …Nettement moins merdique le truc…

Posté par patitouille à 09:30 - Lulu la Luciole - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

  • excellent ! )

    eh bien, Coumarine a bien fait de te pousser à participer à cette consigne, on aurait raté quelquechose ))

    quelle bonne trouvaille que ce dialogue ubuesque à la 1ère lecture, et puis finalement, qui se tient, se tient très bien même, jusqu'à finir par se poser en petite leçon de vie...

    un des plus originaux de la consigne, bravo !

    Posté par pati, 03 octobre 2006 à 19:52
  • Oui Lulu la Luciole, c'est chouette que tu aies "posé ton texte (à la dernière minute hein!)
    Je me suis demandé tout au long où tu voulais en venir...c'est original en effet
    Donc, voilà! N'hésite pas à participer...

    Posté par Coumarine, 04 octobre 2006 à 11:00
  • sourires complices ma Lulu. Je te mets mon commentaire ailleurs.
    Bisous

    Posté par claire, 04 octobre 2006 à 11:28
  • J'aime beaucoup ce double dialogue, et je l'ai lu plusieurs fois de suite pour bien tout saisir, et pour le plaisir de ces deux scènes. Car on se croirait devant un film. On ne sait pas quelle est la connerie en question -même si on peut s'en faire une idée- on prend le film en cours de route et on assiste à la fin d'un dialogue entre une femme et sa soeur, puis entre la même et son psy.

    Le ton est très bien rendu, le style oral est juste comme il faut, sans exagérations et sans sonner faux.

    Bravo, comme dit Pati c'est vraiment original.

    Posté par Sammy, 04 octobre 2006 à 14:21
  • Ah oui, c'est extra, je trouve aussi. J'adore le dialogue chez le psy. Et la conclusion. Et c'est tellement vrai! Les ressorts de l'âme humaine sont tellement bien écrits, tellement bien mis en place. Vraiment très très bien !

    Posté par Pivoine Blanche, 04 octobre 2006 à 16:39
  • "Un truc un peu spécial"... "un truc bizarre"..."nettement moins merdique le truc"
    ou le truc pour vérifier si l'on est aimé: annoncer qu'on va faire une connerie en espérant secrètement que quelqu'un qu'on aime vous en empêche d'une façon ou d'une autre!
    C'est comme cela que j'ai compris ce texte.

    Posté par Charlotte, 04 octobre 2006 à 21:58
  • Rien à ajouter...

    J'ADORE !!!

    Posté par pinkangel, 06 octobre 2006 à 20:18

Poster un commentaire