Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

10 octobre 2006

Délire d'absinthe.... ( Littlesun )

Au matin, le verre était vide
Il avait tout bu

Ses délires s'étaient envolés...
Il tendit seulement la main
Tentant de les retenir
La lueur blafarde du petit matin
Éclairait la falaise morbide
Maintenant, sa tête était vide

Il ne restait qu'une odeur imprégnée d'elle

L’odeur de cette bouteille d’absinthe

Il l'avait emmenée loin du monde
Pour vivre des moments oubliés
Loin du vide de son existence écartelée
Loin de sa vie vide d'amour partagé

Il avait cru en ces vapeurs ensorceleuses
Ses rêves enrobés d'une saveur anisée
Lui avaient fait croire

Qu’il pouvait encore conjuguer au présent
Le verbe planer

Sur la falaise le vent  était froid

Son coeur écorché lui criait de sauter
Au matin, il tomba dans le vide de son rêve volé.

Posté par patitouille à 17:00 - Littlesun - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

  • quel plaisir, littlesun, de te retrouver en ces lieux )

    "...Qu’il pouvait encore conjuguer au présent
    Le verbe planer ..."

    j'aime tout particulièrement ce vers, qui augure de tout ce que vit ton narrateur, de tout son néant intérieur, aussi.

    "Au matin, il tomba dans le vide de son rêve volé."
    c'est très beau. très triste aussi. mais très beau

    Posté par pati, 08 octobre 2006 à 01:58
  • Encore et toujours cette bouteille!!! et toute la détresse qu'elle contient! On a beau tendre la main.....

    Posté par Poème de vie, 10 octobre 2006 à 18:27
  • merci Pati pour ce commentaire ,
    oui je reviens après une pause sur le net .....
    à bientôt sur ton blog

    Posté par littlesun, 10 octobre 2006 à 20:58
  • fuir ... et souffrir

    j'aime ce texte little

    bizzzz à toi ;o)

    Posté par Abstruse, 12 octobre 2006 à 10:27

Poster un commentaire