Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

12 octobre 2006

Etrange invitation (Tanette)

Au matin, le verre était vide, aussi vide que son esprit. Combien de fois avait-il rempli ce verre depuis la veille ? Il n’en avait pas la moindre idée. « Quand le verre est vide, je le plains, quand il est plein, je le vide » articula t-il comme étonné de cette constatation ridicule. Où cela va-t-il me mener ? Il ne savait pas. Il ne voyait pas l’issue. Comment était-il arrivé là sur ce rocher ? Il savait seulement qu’il dominait la mer. Mais cette main qu’il voyait sortir de la roche, obsédante, menaçante comme les nuages au-dessus de sa tête : réalité ? fiction ? était-ce une machination de son cerveau embrumé ?

Tout à coup, une trouée se fit dans les nuages éclairant la main, une mouette passa tout près et il eut l’impression que la main avait saisi l’oiseau mais il le vit s’éloigner. La trouée se fit plus grande, la main s’éclairait davantage, il la voyait battre la mesure, il se sentait bercé par une douce musique, des anges lui apparurent et l’invitèrent à danser une danse légère, aérienne, il se sentait flotter au-dessus de la mer, calme, serein. Il ferma les yeux et s’endormit.

Posté par patitouille à 17:01 - Tanette - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • j'aime beaucoup cette fin qui ne dit rien... qui laisse la part belle au lecteur.
    à lui d'y voir sa signification, à lui d'y imprimer ses propres images.

    certaines visions sont plus réelles que la réalité, plus vraies que le vrai...

    ton texte en offre un bel exemple. merci

    Posté par pati, 11 octobre 2006 à 16:42
  • finalement le verre est venu à toi

    Posté par brigetoun, 13 octobre 2006 à 07:36
  • Tanette, me fait plaisir ta participation...
    "Comment était-il arrivé là sur ce rocher "
    C'est là tout l'insolite de la situation de ton personnage qui te permet de partir vers le bizarre, le rêve peut-être, le glissement dans le non-réel...et tu y réussis parfaitement
    (une petite remarque si tu permets...ose davantage quitter la DESCRIPTION de e que tu vois dans le montage-photo pour partir dans un imaginaire encore plus puissant...tu comprends ce que je veux dire...?
    Mais tu verras, c'est en participant à ces consignes que tu y arriveras de plus en plus.)

    Posté par Coumarine, 13 octobre 2006 à 08:04

Poster un commentaire