Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

22 octobre 2006

Mon tendre amour (Abstruse)

Ça y est ! Regardez la avec ses airs de grande dame, elle a réussi la mégère hein, elle est contente !
Comme si je n'avais pas autre chose à faire qu'à partir voir sa mère malade, mais j'en ai rien à cirer qu'elle soit malade !
Ça va me pourrir mon week-end, un point c'est tout !

Mon dieu et ces gamins qui me collent aux basques comme des sangsues, ah ! Oui sans aucun doute des sangsues c'est le bon mot
dis papa tu m'achètes ceci et papa tu m'achètes cela … nia nia nia 
oh ! mais ils croient quoi ?
Que j'ai le porte-monnaie élastique ?
D'ailleurs c'est bien simple ils ne savent venir me trouver que pour me réclamer du fric, sales merdeux oui !
Et dire qu'ils étaient si mignons quand ils étaient tout petits, non en fait ils n'ont jamais été mignons, ils m'ont toujours gonflé, encore une idée à elle ça, avoir des gosses, mais pourquoi faire ?
On n'était pas tranquille peinard là dans notre maison ?
on faisait ce qu'on voulait, on pouvait dormir, rêver se câliner à souhaits, ben non madame voulait des marmots, t'es contente maintenant ! grognasse va !

Non mais j'ai l'air de quoi à coté d'elle, j'ai honte !
c'est sur qu'elle a changé, et dire que j'étais amoureux, je me revois encore dans ce petit parc où nous allions flâner, me mettre à ses genoux et lui demander de m'épouser, ses longs cheveux couleur ébène, son sourire de Joconde, la douceur de sa peau, cette façon qu'elle avait de me regarder, toute cette délicatesse en elle …
J'aurai dû me méfier quand elle a dit oui immédiatement, bien tiens trop heureuse d'avoir trouvé un pigeon !
Non mais t'as vu sa dégaine,  avec le châssis sorti façon marilyn, quand elle enlève le filet, tu cours aux abris, les chutes du niagarra  à coté c'est de la petite piquette

<< chéri tu viens ? le train va partir !>>
<<oui mon amour, j'arrive !>>

Posté par Coumarine à 09:00 - Abstruse - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • eh oui!
    Entre ce qui se pense et se qui se dit...quel fossé!
    Voilà un petit texte féroce dans le resssenti intérieur de cet homme, et pathétique dans son comportement vàv de sa femme...
    C'est bien décrit, mais si quelque part cela fait mal...

    Posté par Coumarine, 22 octobre 2006 à 00:33
  • A la lecture de ton titre, je m'attendais à de douces phrases. Eh ben non! C'est triste un couple qui ne résiste que grâce aux mensonge et aux non-dits. Je le plains ce pauvre homme qui s'est laissé piégé par un sourire de Joconde. Morale de l'histoire ...

    Posté par marie-aude, 22 octobre 2006 à 10:50
  • Abstruse, j'ai bien ri et en même temps ça décoiffe. Mais malheureusement c'est aussi la réalité des choses, rarement mais ça existe.
    Tu vas rire,je pense, lorsque tu vas lire le mien qui est dans les tuyaux. On aurait pu écrire un texte à 4 mains ))

    Posté par Christine, 22 octobre 2006 à 11:20
  • Assez rigolo...
    Car le mien également dans les tuyaux est vraiment un parallèle , un monologue intérieur côté Madame.
    Et pas très charitable non plus pour Monsieur!
    Ah là là ce brave couple est fort mal en point et néanmoins je le pense parti pour durer!

    Posté par valclair, 22 octobre 2006 à 17:25
  • c'est féroce, mais qu'est-ce que c'est bien décrit !

    j'aime beaucoup. quel poids quand même, ces non-dits dans un couple

    Posté par pati, 22 octobre 2006 à 23:07
  • Ah, quelle cruauté... j'adore !!! La dure réalité des désillusions... c'est cruellement drôle. Marie-Aude fait bien de souligner la façon dont le titre nous induit en erreur.. nous aussi on s'attend à la délicatesse de la Joconde et puis paf, on tombe sur le mari hargneux avec un vocabulaire à la Audiard. Très bien vu tout ça !

    Posté par Sammy, 23 octobre 2006 à 20:46
  • sourire

    merci beaucoup

    Posté par Abstruse, 25 octobre 2006 à 09:33
  • Miam!

    Miam, parce qu'un texte réaliste dans sa cruauté, c'est bon à lire! Mais une telle cruauté est si dûre à accepter!! Le mensonge peut venir de chaque personnage!!Ma "famille" était aussià la gare, elles se sont peut être croisée dans leurs non dits; qui sait?
    Au lieu de "Miam", je devrais dire "Merci" de ce texte corrosif à souhait!

    Posté par marie.L, 25 octobre 2006 à 21:17

Poster un commentaire