Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

23 octobre 2006

La Honte (Clise)

Est-ce que vous imaginez que tout l’hiver, je dois garder cette écharpe jaune ficelée autour du cou ? La honte… et maman, avec son décolleté …. Elle va pas prendre froid à la gorge et…aux seins, elle…. ? La honte …tous ces regards bizarres des hommes….parfois je me dis que c’est comme deux boules de glace, moi j’adore chocolat- vanille ….Côté papa ya pas risque de prendre froid….avec l’éternelle cravate noire bouclant le col de sa chemise blanche, le grand manteau bien fermé, sûr que personne le regarde de travers, il en impose pas... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

23 octobre 2006

Ils ont brûlé mes ailes (Matts)

J'aime pas les voyages !Ce matin les bousculades m'ont tirée du lit, les bruits m'ont réveillée.Comme tous les matins maman m'a forcée à prendre une douche, pourtant elle le sait, j'aime pas les douches ! Mais elle semblait plus pressée, plus tendue, plus anxieuse que d'habitude.     -   Maman, c'est où qu'on va ?     -   Je sais pas ma colombe !Ce matin des voitures noires attendaient en bas de l'immeuble, des gens qui font peur attendaient dans la rue, mais papa il a dit qu'il... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
23 octobre 2006

4 – 3 = 1 (Bérangère)

Je m’appelle Charles Edouard, je suis expert comptable, comme l’était mon père et avant lui mon grand père , c’est génétique … J’ai épousé Marie Madeleine il y a 8 ans, je lui ai fait deux enfants, et aujourd’hui je les accompagne tous les trois à la gare : ils me quittent, vont s’installer en banlieue, comme un couple sur trois, nous divorçons, c’est statistique ! Marie Madeleine me reproche mon manque de fantaisie, de tendresse, d’amour. l’amour n’a aucune unité de mesure, aucun être humain ne peut estimer précisément... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:05 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
23 octobre 2006

Train-train (Valclair)

Alors qu’est-ce qu’il fiche ce train ? On est là à poireauter sur ce quai de gare, ça fait déjà une heure qu’on devrait être parti... Le père Genou comme d’habitude il a l’air d’avoir avalé son parapluie.C’est pas lui qui va protester aux Chemins de Fer, qu’on est là à bailler aux corneilles plutôt que de filer vers la belle bleue. Il a l’air fin là, tiens, figé comme une baderne qu’il est, dans son pardessus qu’il garde été comme hiver, avec sa bouille enfarinée avec sa moustache ridicule et ses carreaux de myope... Quelle... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]