Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

28 octobre 2006

Souvenir de Montmartre (Béa)

Cette année, en cette veille de congé de Toussaint, j’ai entendu à la radio que les city-trips avaient la cote : Vienne, Paris, Londres, Amsterdam.  Alors, pourquoi uniquement les autres, pourquoi pas nous ? Justement, je suis fatigué, stressé, j’ai besoin de passer un moment avec ceux que j’aime…  pas trop loin…  j’entre dans une agence de voyage, il y a une promo pour Paris…  je ne réfléchis pas, j’achète…  à nous ces quelques jours de détente ! Je veux leur faire la surprise. Sans rien dire à... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 octobre 2006

Viva la libertad ( Littlesun)

Mon beau-frère avait disparu depuis deux jours, ce fut le signal. Il fallait partir je n’avais plus le choix. C’était la mort pour moi et ma famille. J’avais milité sans relâche, rédigé des tracts , organisé des réunions interdites , écrit des articles contre ce régime qui nous envoyait directement dans une dictature , l’oppression et la suprématie du capitalisme. Aujourd’hui, je n’étais plus le seul en danger, ma famille aussi avait reçu des menaces. La situation était devenue trop difficile et inquiétante. Ici, tout était perdu... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 octobre 2006

J’ai l’air de qui ? (Charlotte)

J’ai du mal à y croireC’est pas moi, ce joufflu à cuisses de boulimique ,à air boudeur et ingrat.C’est pas moi, ce m’as-tu vu, aux yeux vides de vache,  je vois toujours,sans prothèse, droit et clair devant moi .C’est pas ma mère, la grosse aux seins pointus, à air bourré et insolant .Jela connais et je l’aime depuis 7 ans.C’est pas mon père, cet homme à moustaches et manteau démesurément long etgrand. Je le connais et il ne l’aime pas depuis très longtemps. Je medemande pourquoi.Quant à l’enfant cachée derrière ses jambes, je ne... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:02 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
28 octobre 2006

Au moins ça c’est une bonne œuvre ! ( Largo )

Non, mais vous avez vu notre reflet dans la vitrine ! De vrais péquenauds ! Les Duraton attendent l’autobus vicinal, les valises en carton à leurs pieds. Et ce con d’Albert me tourne le dos ! Il prend des airs suffisants. Nous en sommes là parce qu’il roule toujours jusqu’à la panne avant d’envisager de faire l’entretien de sa guimbarde. Monsieur va nous imposer cette épave jusqu’à son dernier souffle. Enfin, s’il lui survit, car un cœur d’obèse ça trinque. La bouffe est le seul luxe des minables. Que c'est petit ! Petit comme son... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]