Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

18 décembre 2006

Monologue (Alice)

" Je crois bien que j'ai attrapé un coup de soleil."

Mais... que je suis impolie!

Je te parle comme ça, sans même te dire bonjour...

-Bonjour mon pied non !

-Bonjour mon pied gauche.

Cela fait longtemps que tu m'avais demandé de venir t'assoir ici sur le fauteuil rouge, mais il y a toujours un adulte qui dit: "on ne met pas les pieds sur les fauteuils!"

Bon ! ils sont partis faire les courses, ouf, nous allons être tranquilles un moment.

Voilà, faut que je te dise un secret.

- Tu ne diras rien, hein? Même pas au pied droit? Bon, d'accord...

- Alors, voilà.... Tout est rouge en moi, ma robe, le fauteuil, mon coeur..

Oh... Comme tu es gentil de venir me caresser la main....

Que dis tu? Tu as compris mon secret? C'est pas croyable! Je comprends ce que tu me dis....

Tu me parles de coeur à coeur rien qu'en me caressant...

- T'es mon ami tu dis, c'est pour ça que tu sais sans les paroles.....

Tu as compris mon secret. Oui, j'ai attrapé un coup de soleil, mon coeur bat pour Gustave...

Tu le savais... Waouh! et comment?

A l'école? Sous la table? Son pied gauche t'a parlé...

Posté par pivoineblanche7 à 09:32 - Alice - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • Le pied mutin témoin, ami et confident de ces amours enfantines. Voilà encore un très joli conte. J'aime beaucoup la finale. Voilà une sorte de "marivaudage" moderne et délicieux !

    Posté par Pivoine, 18 décembre 2006 à 11:59
  • Vraiment très joli, ce monologue ! J'aime beaucoup aussi la fin.

    Posté par Lukeria, 18 décembre 2006 à 14:13
  • "tu me parles de coeur à coeur rien qu en me caressant", c est très éloquent et rappelle de beaux souvenirs.

    Posté par lio, 18 décembre 2006 à 16:51
  • C'est très mignon, très frais !
    J'ai adoré le final !

    Posté par Plum', 18 décembre 2006 à 17:12
  • c'est léger et plein d'humour. J'aime bien !

    Posté par voilette, 18 décembre 2006 à 18:32
  • très joli texte tendre et amoureusement confié, le secret de cet enfant est tout ce qu'il y a de plus charmant

    Posté par marie.L, 18 décembre 2006 à 20:18
  • Oui tres jolie, c'est tres mignon ...
    J'ai même poussé un petit "ohhhhhhh" à la fin de ton texte.
    Vraiment mignon et touchant avec une pointe d'humour. Superbe ! Bravo !

    Posté par Matts (-Hideto), 18 décembre 2006 à 22:58
  • Complice ...

    L'enfant complice de ses rêves. Complice de lui même. Une faculté que l'adulte a tôt fait de perdre en grandissant.
    Au fait ! Qui est le plus grand ?
    Merci Alice pour cette ballade.

    Posté par Heriçon, 19 décembre 2006 à 16:06
  • Etonnant et original ce monologue avec une partie de son corps ! en te lisant, j’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un dialogue télépathique…..vraiment, très original !

    Posté par Brie, 20 décembre 2006 à 10:43
  • Texte très tendre, l'imaginaire avec sa logique qui prend le pouvoir sur la réalité nous faisant tout accepter.
    La chûte entre jeux de mots et jeu de "pieds" est non seulement "logique" mais surtout inattendue. Me vient en rédigeant ce qui pourrait amorcer un texte sur le thème :
    jeu de main, jeu de vilain
    jeu de pieds, jeu de poupée

    Posté par Pluto, 21 décembre 2006 à 11:14

Poster un commentaire