Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

18 décembre 2006

Amnésie (Lukeria)

« Je crois bien que j'ai attrapé un coup de soleil. » C’est ce que j’avais dit à ma mère d’une petite voix enfantine. Je me souviens de sa main légère et caressante sur mon front brûlant. De ses bras dorés me soulevant pour m’installer délicatement sur le fauteuil en velours rouge, de son sourire et de ses derniers mots apaisants : « …juste se reposer et tout sera oublié. »

Je me suis endormie. Un très long sommeil.

Repos, oubli. Oubli, repos. Ces mots résonnent dans ma tête, comme une petite musique lancinante. 

Je me sens si lasse. Ouvrir les yeux lentement. Une vaste pièce vide. Seul un grand miroir sur le mur en face qui me renvoie mon image. Est-ce moi cette vieille femme maigre et voûtée, posée comme une poupée de chiffon sur un fauteuil rouge, et affublée d’une ridicule robe à fleurs de petite fille ? Je contemple incrédule mes mains ridées, dont l’une tient un minuscule pied blanc et lisse, tout ce qui me reste de mon enfance.

Où ma vie s’est-elle enfuie ? Refermer les yeux lentement. Comme maman me l’avait conseillé. Repos, oubli. Repos éternel.

Posté par Coumarine à 17:30 - Lukeria - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • nostalgie d'une grand mère? cauchemar de l'enfant? ou sommeil trop "long"?
    ton texte laisse en suspens beaucoup d'interrogations et permet encore plus de rentrer en son coeur.

    Posté par marie.L, 18 décembre 2006 à 20:24
  • Un texte très touchant.

    Posté par Farfalino, 18 décembre 2006 à 20:39
  • C'est superbe ! Je ressens ce texte comme un délire dû à Alzheimer. Cette femme qui ne se souvient pas vraiment de qui elle est réellement mais qui se rappelle des souvenirs d'enfance lointains, très lointains...
    C'est vraiment très beau. Merci pour ces jolies émotions.

    Posté par Plum', 18 décembre 2006 à 20:40
  • oui , j'ai aussi pensé à la démence , à ce retour à l'enfance ou souvent le dernier mot prononcé est "maman"....

    Posté par ALICE, 18 décembre 2006 à 21:40
  • L'Eternel féminin, se souvient d'une portion d'enfance, et de la mère, qui était toujours là... Pour dire, il faut... Il faut songer éternellement... L'essentiel dans une vie, où est-il?

    Posté par Pivoine, 19 décembre 2006 à 01:41
  • Une vie tout en accéléré...

    Posté par wictoria, 19 décembre 2006 à 14:57
  • moi ce n'est pas la démence que j'y ai vu.

    juste une femme qui d'un coup, se rend compte que sa vie est derrière elle. qui se prend une claque à voir que le temps est passé, qu'il a laissé ses marques "Je contemple incrédule mes mains ridées, dont l’une tient un minuscule pied blanc et lisse, tout ce qui me reste de mon enfance."

    et très belle finale, aussi...

    bravo à toi, j'ai beaucoup aimé

    Posté par pati, 19 décembre 2006 à 15:42
  • Merci pour tous vos commentaires. Tu as raison, Pati, c'était le bon éclairage sur ce texte...

    Posté par Lukeria, 19 décembre 2006 à 20:37
  • oui se rendre compte que la vie passe tres tres vite....goutons chaque instant...

    Posté par soleillune, 24 décembre 2006 à 13:37
  • Encore un texte qui remue, qui touche à nos questions essentielles... si on a le temps de les laisser surgir dans les tourbillons de nos vies de tous les jours.

    Posté par Poème de vie, 26 décembre 2006 à 10:32

Poster un commentaire