Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

04 mars 2007

Bon sang ne peut mentir. (Sodebelle)

Ca fait huit jours exactement que j’ai buté Mémé.

J’étais pas venue pour ça,  je cherchais une planque tranquille.

Elle était si contente de me voir, la vieille, elle en avait les larmes aux yeux !

On a trinqué un coup pour fêter ça.

- Est-ce que tu sais tenir ta langue Mémé ?

- Si tu savais, ma petite-fille, j’ai gardé un secret toute ma vie.

- Lequel ?

- C’est moi qui ai tué ton Grand-Père. Il n’avait jamais voulu me dire si oui ou non il avait participé au cambriolage de la Bijouterie de Paris et un jour, je me suis énervée et ça s’est mal terminé !

Alors j’ai paniqué qu’elle aille raconter n’importe quoi au village. Je sais pas ce qui m’a pris : j’ai flippé et hop je lui ai fait sa p’tite affaire en douceur. Elle a pas souffert, je crois.

C’est con, hein parce que maintenant je me retrouve avec un cadavre de plus sur les bras et ça c’était pas prévu au programme.

Je sors chaque jour pour faire les commissions et je dis à tout le monde qu’elle est malade au lit et tous les vieux me disent : « Comme elle a de la chance notre Adèle d’avoir sa petite-fille qui s’occupe d’elle. » Hé, faudrait pas qu’ils me prennent pour le Petit Chaperon Rouge non plus !

Ca fait huit jours que je cherche une planque pour le corps dans cette foutue bicoque qui pue la mort et ce matin, j’ai découvert une cachette dans la penderie de la chambre à coucher : derrière les robes de Mémé, y avait une porte secrète (fermée à clé mais ça c’est pas un problème pour moi, comme vous savez) et quand je l’ai ouverte, je suis tombée sur un squelette qui portait encore costard et pompes cirées !

J’ai plus qu’à me tirer d’ici, une fois que j’aurai remisé la grand-mère avec son feu mari et plein de boules de naphtaline.

Et où c’est que je vais le planquer, mon magot ?

Posté par patitouille à 09:30 - Sodebelle - Commentaires [20] - Permalien [#]

Commentaires

  • Un seul mot : épatant !

    Posté par nuages, 04 mars 2007 à 14:39
  • excellent, ton texte, Sodebelle !

    c'est un régal ! pas de mots compliqués, des phrases simples et percutantes, une histoire qui se tient, et la consigne est parfaitement respectée. un bonheur !

    j'ai eu l'impression de lire un bout de scénario à la Audiard, j'adore !

    Posté par pati, 04 mars 2007 à 16:39
  • J'aime beaucoup : ambiance polar, registre de langue adéquat, humour noir.

    Posté par Jadis, 04 mars 2007 à 17:06
  • bravo

    tout y est... une histoire au rythme entrainant et à la chute originale. Super
    Peinturellement vôtre, rsylvie

    Posté par Rsylvie, 04 mars 2007 à 17:44
  • il m'a fait rire ton texte , quelle fraicheur...malgrès la gravité de ton cas !!!

    Posté par clise, 04 mars 2007 à 18:24
  • vous trouvez?

    quelle surprise de trouver des commentaires si positifs pour ce texte qui ne me satisfaisait qu'à moitié.
    quand tu dis, Pati: "pas de mots compliqués, des phrases simples", n'est-ce pas justement un peu trop simple? (je fais des complexes de vocabulaire vu que j'habite dans un pays anglophone et que je baigne plus dans la culture francophone)
    Jadis, tu parles de registre de langage adéquat, là encore j'ai des doutes: ma petite crapule parle encore trop poliment à mon goût mais comment on fait pour apprendre le parler des jeunes truands??
    De même j'ai l'impression d'avoir déposé mon dialogue sur la toile cirée de la table la cuisine sans très bien savoir qu'en faire.
    Et puis,vous avez remarqué, il n'y a aucune description, ça ne vous choque pas?
    que ceux qui veulent franchement critiquer ne se gênent pas!
    merci.

    Posté par sodebelle, 04 mars 2007 à 19:03
  • Désolée de te décevoir, Sodebelle, mais je n'ai pas de critique négative à formuler.
    C'est amusant, caustique et... efficace !

    Posté par Plum', 04 mars 2007 à 20:04
  • sodebelle, quand j'aime, je le dis, sans fard superflu

    et ton parler simple colle parfaitement bien à ton personnage. oui, on peut imaginer même quelques sorties plus... argotiques dans sa bouche. mais je sens que ça n'aurait pas rendue ton écriture plus coulante, surtout si tu dis que tu manies assez mal l'argot français.
    alors, non, je réitère : j'aime beaucoup.

    et dis-toi une chose : il n'est pas facile du tout de rester simple, une plume à la main, crois-moi ! ))

    Posté par pati, 04 mars 2007 à 22:31
  • D'emblée j'ai aimé ton texte. La petite-fille est vraie dans son langage. Visiblement elle mène ses coups toute seule et i_l n'y a pas plus de raison qu'elle parle argot que sa grand-mère. L'intrigue est vraiment pleine de trouvailles. Un bijou

    Posté par Arthur HIDDEN, 05 mars 2007 à 13:24
  • Sodebelle, tu as fait ton auto-critique, laisse-moi te dire que la langue simple est beaucoup plus frappante que toutes les descriptions compliquées.
    C'est tout bon, ton texte !

    Posté par Amanda, 05 mars 2007 à 14:40
  • Je voudrais mettre en garde lecteurs et lectrices qui pourraient souhaiter, le cas échéant, utiliser une recette simple et peu coûteuse :
    La naphtaline n'empêche nullement la putréfaction d'un cadavre et elle n'en masque pas l'odeur.
    Autrement, pour le reste, ça va.

    Posté par Outis, 05 mars 2007 à 14:47
  • Moi aussi, j'ai aimé. Le langage simple, à petites phrases, traduit bien l'immédiateté des situations qui s'enchaînent sans trop avoir de plan précis. Elle raconte comme elle agit ... sans penser beaucoup ... sauf à son magot!

    Posté par fc, 05 mars 2007 à 17:31
  • Rassure toi Sodebelle, les commentaires de mes petits camarades sont tout à fait justifiés : ton texte est parfait. Je crois que c'est Jadis qui a le mieux résumé : "ambiance polar, registre de langue adéquat, humour noir". J'aime particulièrement la première phrase "Ca fait huit jours exactement que j’ai buté Mémé" qui donne le ton à tout le texte.

    Pour la question du langage "simple", je suis d'accord avec ce qui a été dit : faire simple, c'est comme donner l'impression de la facilté, c'est ce qu'il y a de plus difficile...

    Posté par Sammy, 06 mars 2007 à 17:06
  • PS : je viens de lire (et relire pour l'une d'entree elles) tes participations précédentes, et je réitére mon jugement : c'est vraiment bien. Tu as une façon bien à toi d'amener les histoires, et surtout, de donner la parole à tes personnages qui les rend vraiment crédible.

    Posté par Sammy, 06 mars 2007 à 17:16
  • comme quoi...

    mieux vaut laisser les autres juger!
    merci beaucoup de vos encouragements rassurants et bonne continuation à tous.

    Posté par sodebelle, 07 mars 2007 à 13:52
  • La loi des rues…

    "ma petite crapule parle encore trop poliment à mon goût mais comment on fait pour apprendre le parler des jeunes truands??"

    Si cela ne te vient pas naturellement, tu es passé à côté de beaucoup de saloperies, et tu peut t'en féliciter.
    Et puis c'est beaucoup plus amusant d'imiter un style qui n'est pas le sien. -)
    Tu t'en tire très bien, ne t'inquiètes pas, joli texte.

    Posté par le chien, 07 mars 2007 à 16:57
  • comme quoi...

    mieux vaut laisser les autres juger!
    merci beaucoup de vos encouragements rassurants et bonne continuation à tous.

    Posté par sodebelle, 07 mars 2007 à 17:42
  • Quelle famille, tout de même!
    cette histoire est épatante! des mots simples, des phrases simples pour expliquer une situation qui devient compliquée!
    Je la vois bien, moi, la tite crapule... Tout à fait crédible!

    Posté par tilu, 08 mars 2007 à 16:47
  • Quel suspense dans cette histoire d'une famille démoniaque. On s'enfonce pas à pas dans l'horreur, le langage est cohérent. Tout est très bien construit. Tu suis bien la consigne, le secret en entraîne d'autres. Ton titre aussi est très bien choisi ! Bravo !

    Posté par Micheline B, 12 mars 2007 à 00:17
  • Moi ausi j'ai beaucoup aimé ton texte. La "simplicité" du langage rend ton texte fluide, ça se lit tout seul et c'est très agréable!

    Posté par voilette, 13 mars 2007 à 21:38

Poster un commentaire