Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

04 mars 2007

Miroir (broceliande)

Ça fait huit jours exactement que j'ai quitté une planète en guerre.
Le silence ici me fait drôle. Il hurle comme un cri dans ma tête: "Tu es seule!"

Ben oui, et alors? Après la folie des pluriels insensés, se retrouver en tête à tête avec soi même parait troublant comme un rendez vous d'amour. Rendez vous dans une maison au volets bleus, "par où entrent des petits chats qui font de la peinture."

Je n'ose plus sortir. Les fenêtres me regardent, mais les portes restent closes.
Les regards cachés me vrillent l'âme.. "Tu es moche, tu es cloche!"

Comme dans la cours de la récré, au premier temps du monde. Je suis étonnée du rythme lent des heures.
Le dernier jour. J'ouvre une porte inutile tout au fond d'un recoin obscur. Un miroir...
Une inconnue étrangement belle me dévisage.
Puis la lumière, intense autour d'elle.
Alors j'entre dans le miroir, et me retrouve enfin.

Posté par patitouille à 17:30 - broceliande - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • une bien triste histoire, qui finit comme un joli conte de fée. C'est poétique, délicat...
    Bravo. peinturellement vôtre, rsylvie

    Posté par Rsylvie, 04 mars 2007 à 17:52
  • J'aime bien cette histoire de retrouvaille avec soi-même. Parfois, certains oublient ce que cela fait et sont obligés de se redécouvrir, de refaire leur propre connaissance.
    Il est profond ce texte, plus qu'il ne veut paraitre...

    Posté par Plum', 04 mars 2007 à 20:07
  • bienvenue à toi, Brocéliande.

    ton texte est, à mes yeux du moins, un vrai régal.
    j'aime particulièrement quand l'écriture m'emmène loin, très loin du réel.
    mais quand cette ballade surréaliste se mêle d'une interrogation sur soi... enfin, bref, j'adore !

    bravo. belle entrée en matière

    Posté par pati, 04 mars 2007 à 22:27
  • J'aime beaucoup ce texte. Il est sobre, il est beau. Et il est court

    Posté par Pivoine, 05 mars 2007 à 10:45
  • Le texte oscille entre guerre planétaire et intimisme. J'aime cette distance qui permet de dire bien des choses

    Posté par Arthur HIDDEN, 05 mars 2007 à 13:17
  • BIENVENUE

    Un voile de féerie sur ce texte qui mêle l'imaginaire et la réflexion sur soi, du bout des lèvres, avec talent. C'est très beau.

    Posté par Lorraine, 05 mars 2007 à 17:07
  • Etrange ce monde où on est étranger à soi-même au point de devoir se ressourcer dans la solitude. Etrange ce miroir qui invite à entrer en soi-même... ce texte nous porte très loin ... au plus profond de nous. merci!

    Posté par fc, 05 mars 2007 à 17:45
  • Oui… c'est l'histoire d'un rendez-vous si j'ai bien compris. Saura-t-on s'il s'est bien passer ?

    Posté par le chien, 07 mars 2007 à 16:48
  • féérie ? un peu cruelle. Je ne sais ce que c'est mais c'est beau

    Posté par brigetoun, 09 mars 2007 à 10:54
  • comment ai-je pu laisser passer ce texte sans faire de commentaire: il est très réussi!

    Posté par sodebelle, 10 mars 2007 à 00:38

Poster un commentaire