Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

21 mars 2007

Centre Age (Soleillune)

Il faut que je vous dise... J'ai menti. Subtilement, c'est un fait, car ce n'est pas pour vous anéantir, juste
pour vous guider !

Vous guider vers quoi ? Là est la question que vous vous posez ! Des marécages dans lesquels vous vous enlisez doucement mais sûrement, parce que vous adoptez presque pour parole d'évangile tout ce que l'on peut vous dire par l'intermédiaire de la presse écrite, orale, télévisée, parce que vous faites partie d'une société dans laquelle il existe beaucoup de centres de formatage depuis la plus tendre enfance… Famille, religion, école, patron, collègues…
Depuis que vous êtes haut comme trois pommes, on vous a conseillé habilement, de ne pas faire, dire, entreprendre ceci, ni cela, on vous a réprimandé dans vos faits et gestes pour ne pas déranger les voisins, pour vous mettre dans un moule, vous enlever cette force naturelle d'être soi pour vous remplir du paraître de monsieur tout le monde qui pense comme tout le monde pour ne pas déranger tout le monde…
On vous a appris à ne pas montrer trop vos émotions, ne pas trop attendre des autres …
On vous a subtilisé vos repères de naissance, votre confiance en vous, afin de faire de vous une paire d'êtres dans un seul corps, celui que vous êtes vraiment et celui que vous paraissez… Un monde les sépare et un fleuve les réunit…

Oui je vous ai menti, j ai changé de lieu pour vous amener dans ce lieu perdu au nord, rempli de mousse, lieu naturel où l'homme n'a pas d'emprise sur la nature, afin que vous puissez vous ressourcer et méditer dans le calme tous ensemble sur le contenu de votre vie, afin de gagner un trésor qui est enfoui au fond de vous….. Retrouver votre enfant intérieur ! Posez vous les bonnes questions sur ce que vous désirez vraiment être,
vivre… Visualisez ce que vous désirez devenir, être, vivre…
Basez-vous sur vos émotions fortes et positives qui sortent de vous pour vous guider sur votre chemin !
Eloignez les pensées négatives, la peur dans vos pensées, elles ne sont là que pour vous faire reculer, elles n'existent en fin de compte que dans votre ego et votre mental !
Changez votre regard, basculez vos pensées négatives en pensées positives, essayez, vous verrez, cela changera votre vie.
Ne soyez plus victime, soyez responsable de votre vie en acceptant le fait que ce qui vous arrive est de toute façon utile à votre avancement personnel.

Méditez, parlez, unissez-vous, ressourcez-vous tous ensemble dans ce lieu naturel et retrouvez votre enfant intérieur durant ce séjour !

Posté par pivoineblanche7 à 10:06 - Soleilune - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

  • C'est le discours de bienvenue du gourou d'une secte ? C'est ça ? :-O

    Posté par Sammy, 21 mars 2007 à 10:31
  • voilà un programme très intéressant...Mais pour commencer faut pas mentir.

    Posté par Charlotte, 21 mars 2007 à 10:42
  • Amen !

    Soleilune vous avez raison, les messies sont légions, leurs discours ampoulés, leurs propos confus, leurs buts inavoués, leur aura inexplicable.
    En même temps cette mélopée indigeste ne nous invite-t-elle pas à fuir leur invitation ?
    Je vous ordonnne d'être libres !
    Et si je vous prenais au mot ?

    Posté par Papistache, 21 mars 2007 à 11:26
  • Mince...je m'apprêtais à faire exactement la même réponse que Sammy.

    Posté par kloelle, 21 mars 2007 à 11:52
  • si secte signifie , savoir ouvrir ses yeux ou son coeur sur ce que l on vit et desire vivre afin de s epanouir ,alors oui c est une secte...
    mais pour moi secte signifierai plutot s oublier de vivre d etre derriere des obligations par peur d avancer et cela doit etre la plus grande des sectes universelles ,pas besoin d etre gourou pôur rassembler ,on est parfois son propre gourou....dans son propre coeur!

    Posté par soleillune, 21 mars 2007 à 12:01
  • En te lisant Soleil-lune, j'ai eu un doute. En effet, ton texte aborde un thème difficile. Difficile à traiter littérairement. Et ma foi, tu t'en sors (si ce n'est que tu aurais pu peut-être "forcer" le côté fictif, que l'on sache qu'on est vraiment dans une fiction.

    Ton texte aborde ce que j'appellerais de nouvelles formes de thérapies (initiées par des Jacques Salomé, Guy Corneau, etc. qui ne me semblent pas être des gourous) - La difficulté étant que, forcément, dans ton texte, tu reprends des paroles que des apprentis gourous (ou des thérapeutes un peu fantaisistes) justement dénaturent, et ce dans un but souvent intéressé.

    Mais je suis sûre que telle n'était pas ton intention. Peut-être, pour donner plus de force à ton texte, aurais-tu pu te limiter à un aspect de la chose: comme de se retrouver en face de l'enfant qu'on a été. Pourquoi pas? Face à un étang. J'aurais évité de parler de choses qui peuvent donner matière à discussion (comme d'aborder les questions d'ego).

    Mais bon, le principe est d'examiner chaque texte sous l'angle d'un morceau de littérature et de voir en quoi ce texte plaît, ravit, charme et, surtout, comment le rendre encore plus lisible, ravissant intéressant, et convaincant.

    En fin de compte, c'est ça l'exercice que nous propose Coumarine avec PP.

    Posté par Pivoine, 21 mars 2007 à 14:00
  • Pivoine, je me pose les mêmes questions que toi... je n'ai pas compris ta réponse à mon commentaire Soleilune...

    Posté par Sammy, 21 mars 2007 à 14:18
  • En gros, d'accord avec toi sur tes idées mais pour la forme comme Pivoine, je trouve que tu devrais essayer de t'exprimer autrement, moins " prêchi-prêcha", moins " mai soixante-huitard"..

    Oui, peut-être mettre toutça sous une forme plus na¨ve, dans la bouche d'un enfant en révolte ou encore je vois bien cela dans la bouche d'une personne qui souffrirait d'un handicap...

    Mais après tout c'est ton texte, ceci est juste une réaction amicale, hein, dis Soleilune

    Posté par Amanda, 21 mars 2007 à 14:37
  • oui pivoine ,ce texte vient de ses lectures tout simplement, la pensee positive ,l art et la maniere de voir le verre à moitié plein plutot qu à moitié vide!
    sammy ,mon commentaire ne t etait pas destiné personnellement ,j ai juste rajouté celui ci à la lecture du mot secte et gourou afin de mieux me faire comprendre!

    amenda....je suis nee en 67 peut etre que...sourire ,j ai ca dans mes genes...

    d accord avec vous , j aurai pu forcer le coté fictif ,me parler à moi...face à cet étang!
    merci pour vos commentaires et réactions...car c était le but de ce texte...les réactions qui nous enrichissent!

    Posté par soleillune, 21 mars 2007 à 15:31
  • Personnellement ce texte ne me touche pas, voire il me rebute, j'ai du mal à passer outre. Je suis sans doute trop négatif.
    Désolé SoleilLune.

    Posté par Farfalino, 21 mars 2007 à 22:32
  • Soleillune, c'est peut-être un texte intéressant mais pas pour un atelier d'écriture...
    Trop "théorique" et donc un peu rebutant
    De plus, il est trop long!!!
    2000signes maximum: tu les dépasses largement!
    Allez, c'est pas grave...je t'attends à la prochaine consigne...

    Posté par Coumarine, 22 mars 2007 à 08:52
  • merci courmarine
    je m en suis rendue compte et je crois bien que je le savais en l envoyant ....mais c est ce texte qui est sorti pour qui pour quoi ...il fallait certainement que je l ecrive....apres avoir lu tous ces textes de meutres...et avoir recu des amis qui avaient des problemes...
    vive la prochaine consigne....sourire

    Posté par soleillune, 22 mars 2007 à 09:03
  • j'aime bien ton texte... et la réflexion psycho. qui s'en dégage. mais par sa longueur, il perd de son intéret.

    Posté par rsylvie, 22 mars 2007 à 09:16
  • ne sois pas desolé farfalino...merci pour ton com sincére!
    rsylvie. merci ton com me touche!

    Posté par soleillune, 22 mars 2007 à 12:37

Poster un commentaire