Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

31 mars 2007

Rê-vi-mobile (Miss Alfie)

J'ai presque une heure d'avance.
Il y a du monde. Enfin, il doit y avoir du monde...
Je vois ces chaussures alignées. Mais moi je suis nu-pied...
Les chaussures commencent à bouger, toutes en même temps, un ballet harmonieux de bottines, pied gauche, puis pied droit.
Je voudrai bouger moi aussi, mettre mon pied gauche devant, puis mon pied droit.
Je vois les chaussures se rapprocher de moi.
Elles commencent à former un cercle autour de moi.
Je n'arrive pas à soulever mes jambes, je n'arrive pas à sortir de ce sable qui semble m'engloutir peu à peu...
La lumière est de plus en plus criarde, elle me fait mal aux yeux.
J'ai froid, pourtant j'ai mis mon pardessus en laine.
J'essaye de crier, le cercle se resserre autour de moi, il y a des dizaines, des centaines de paires de chaussures qui se rapprochent de moi.

Je sens une main sur mon front. Un peu d'eau coule le long de ma tempe. J'ouvre péniblement les yeux.
Elle se tient à côté du lit. Elle porte sa robe de laine verte, celle qu'elle ne veut pas jeter alors qu'elle est usée.
Elle prend ma main et l'embrasse, se lève et laisse la place à l'infirmière qui vient faire mes soins.

Je suis allongé là, sans pouvoir bouger.
Mes escarres me font souffrir. Mes talons sont deux trous béants qui
ne veulent pas se refermer.

Mon Dieu, que suis-je devenu...

Posté par _Sammy_ à 09:15 - Miss Alfie - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

  • Un texte qui passe d'un rêve-cauchemar à une réalité difficile...
    La tension dramatique monte pour redescendre dans du quotidien douloureux
    C'est un texte qui me touche beaucoup, Alfie
    Tu as très bien rendu la détresse de qqun qui souffre sur son lit de malade (de mourant?)

    Posté par Coumarine, 31 mars 2007 à 09:23
  • Bien rendu en effet.

    Et puis je constate que Sammy ne peut pas être partout : "Je voudrai bouger moi aussi..." un 's' s'est fait la malle . ( Je me garderai bien de rappeler la règle, cela risquerait de raviver la polémique )

    Posté par Cédric, 31 mars 2007 à 16:13
  • passons en effet sur le détail et la forme pour s'attacher au fond qui est très bon.
    Enfin un texte qui respecte COMPLETEMENT les règles. On voit clairement l'image de la scène et la photo et cela sans fioritures,
    Merci Alfie

    Posté par iceman, 31 mars 2007 à 17:18
  • Toute cette douleur, cette solitude dans la souffrance malgré la présence d'un être aimé.
    Et puis ces trous béants dans les talons...
    Si c'est ça mourir, je préfère m'abstenir !

    Et si, comme je le redoute maintenant, je dors mal cette nuit, Alfie, je ne reviendrais pas lire votre texte.

    Perroquet violet sur la pointe de mon pied.

    Posté par Papistache, 31 mars 2007 à 18:22
  • un texte qui parle trés bien de la détresse de qqun qui souffre sur son lit de malade et pour qui, même la présence de l'étre aimé ne suffit pas à appaiser son coeur !
    c'est trés émouvant... beaucoup de souvenirs...

    Papistache, c'est aussi cela...
    mais heureusement, j'ai une consigne à travailler,,, alors pour ce qui est des cochemards de la nuit, elle va être longue devant ma feuille blanche !

    Posté par rsylvie, 31 mars 2007 à 22:19
  • @ Coumarine : Merci beaucoup...

    @ Cédric : Hélas, même avec la règle de grammaire écrite en rouge sous les yeux, je n'arriverai jamais à me la faire rentrer dans le crâne à mon plus grand désespoir !!!

    @ Ice : Tout simplement merci !

    @ Papistache : J'espère que quelques mains douces viendront apaiser vos cauchemards...

    @ Rsylvie : Merci aussi !!!

    Posté par Miss Alfie, 01 avril 2007 à 07:29
  • le cauchemar est très bien rendu, toutes ces chaussures qui passent à l'attaque...inquiétant!

    Posté par sodebelle, 01 avril 2007 à 11:06
  • La hantise de la vieillesse, de ses douleurs, de se voir diminuer, petit morceau par petit morceau...
    Brrr... L'ambiance horrible et l'impuissance de ce pauvre homme sont très bien rendues.
    Bravo Alfie !

    Posté par Plum', 01 avril 2007 à 19:40
  • Mourir cela n'est rien
    Mourir la belle affaire
    Mais vieillir... ô vieillir ...
    Miss Alfie nous voyons partir ceux que nous aimons, nous savons aussi ce qui nous attend ...
    Mais aujourd'hui, croquons la vie, elle est si belle!

    Posté par Hériçon, 03 avril 2007 à 11:16

Poster un commentaire