Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

05 avril 2007

La grande traversée (Rima)

Mes chaussures montantes restant collées sur le trottoir, et après avoir traversé la rue grouillante de voitures, ,je glissais joyeusement mes pieds nus dans des tongs bleue turquoise. Et me voilà, clap clap, à marcher en me dodelinant, clap clap ... Le nez en l'air, les bras ballants.

Devant moi la plage de sable fin, déserte, au loin la mer qui gonfle, marée montante sûrement ? Tiens, aucun coquillage, aucune algue qui puissent témoigner de la marée descendante ... Bizarre. Clap, clap.

Ah, un autochtone, "bonjour Monsieur, la mer monte ?"

Son regard se pose sur mes pieds, puis se tourne vers la mer. Lentement il tourne la tête vers moi et fixe son regard bleu turquoise dans le mien.

Clap Clopsssss chutttttt

"non, mademoiselle, la mer se retire et pour toujours, et elle emmène avec elle tous ses occupants, même les coquilles vides et les algues sèches !"

"Mais comment est-ce possible, j'arrive à peine !"

"Ah non, vous avez une heure de retard, comme tous ceux qui vous ont précèdés"

Clap, clop, clip, stop.

Le vent souffle, mes tongs si jolies s'envolent et un tourbillon de sable dévoile le bitume du trottoir ... et mes doigts de pieds serrés dans mes godillots de cuir noir me font souffrir ... spong spong, tiens, un papier gras et une crotte de chien ... oups ! Et moi qui croyait avoir presque une heure d'avance, il faut que je traverse cette rue en courant, grouillante de voitures ... Aïe !

Posté par _Sammy_ à 16:00 - Rima - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

  • Une jolie façon d'aborder les problèmes liés à l'écologie, à la pollution.
    Bravo !

    Posté par Plum', 05 avril 2007 à 16:18
  • Aujourd'hui la réalité a emporté le morceau, c'est que vous avez rêvé trop modestement.

    En persévérant, vous parviendrez à rêver plus fort et là attention, il en faudra des briseurs de rêves en 3D pour vous ramener sur le bitume.

    La prochaine fois, coupez la sonnerie du réveil, allez jusqu'au bout, n'écoutez pas les donneurs de leçon.
    Ne m'écoutez pas !

    Perroquet assoupi sur la pointe de mon pied.

    Posté par Papistache, 05 avril 2007 à 19:45
  • ?

    Mais tu n'es pas arrivée avec une heure d'avance ?

    Posté par Oncle Dan, 06 avril 2007 à 08:27
  • Avance ou retard, qui sait?
    En tout cas c'est dépaysant

    Posté par Arthur HIDDEN, 07 avril 2007 à 10:29

Poster un commentaire