Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

22 avril 2007

Ça ne vient pas (Jay)

Et maintenant ça suffit !

J’ai déjà trop longtemps attendu. Je revendique le fait d’être un
contemplateur, mais y’a des limites. Maintenant, je m’y mets.

Mais j’ai beau faire résonner les touches de mon piano, je n’en sors que des
airs connus, maintes fois ressassés. Comme si mes doigts obéissaient à une
mémoire automatique et répétaient toujours les mêmes gestes, jadis acquis.

Mais ou est passée ma créativité bon sang ?

Serait-ce du a mon nouvel environnement ? Autrefois la campagne, la nature
qui m’entouraient m’inspiraient et mes compositions étaient dignes d’être
jouées dans les plus grandes des cathédrales mais depuis que j’ai emménagé
en ville, ce n’est plus la même musique. Ce que je sors de mon instrument
n’est plus digne... que de la plus grande des corbeilles.

Depuis que je suis dans cet appartement, finies les odeurs enivrantes de
lavande, de thym ou d’herbe humide. Place maintenant à « Fraîcheur
Jasmin/Citron vert », le désodorisant de mes WC! «Parfume et neutralise  Y’a
pas que les odeurs que ca neutralise.

Tu m’étonnes que l’inspiration ne me vienne pas. Adieu les envolées
lyriques, bienvenue dans un monde moderne, aseptisé.

Et devant moi l’herbe est sèche, grise et les bancs publics ne sont plus
assez confortables pour les amoureux…

Et si j’étais juste devenu un vieux con ?

Posté par Coumarine à 09:54 - Jay - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

  • L'artiste des villes et l'artiste des champs...

    oups ta conclusion un peu amère: tu crois vraiment qu'il est devenu un vieux con, ou plutôt qqun qui a la nostalgie de l'authentique?

    Bienvenue Jay sur PP...bravo pour ce petit texte

    Posté par Coumarine, 22 avril 2007 à 11:17
  • Non ! si c'était le cas il ne poserait pas cette question ?

    Posté par Bellesahi, 22 avril 2007 à 15:51
  • un vieux con, je sais pas, ! mais un campagnard refoulé ! j'en suis certaine !

    Posté par rsylvie, 22 avril 2007 à 16:45
  • Je me demande souvent ce que Mozart aurait écrit s'il avait vécu au XXIe siècle. Du hard Rock ?
    Peut-être faudrait-il changer d'instrument ?
    Peut-être aussi faudrait-il quitter les lieux aseptisés.
    Rien qu'autour de cette place si "pimpante" les toilettes publiques ne doivent pas être tristes, à mon humble avis ?

    Bouge ami compositeur, ne t'endors pas sur tes lauriers, regarde le monde !

    Perroquet violet sur la pointe de mon pied.

    Posté par Papistache, 22 avril 2007 à 21:28
  • ca me fait penser à Francis Cabrel qui raconte que lorsqu'il reste trop longtemps en ville, il se met à composer des chansons urbaines qui ne le satisfont pas.

    Posté par Farfalino, 22 avril 2007 à 23:15
  • " ... Avec le temps va, tout s'en va ... ".
    La création nostalgique évite de devenir con quand on n'a pas encore trouvé le nouveau chemin ...

    Posté par Pluto, 23 avril 2007 à 08:50

Poster un commentaire