Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

30 avril 2007

Ca ... Caco ... Cacophonie (Pluto)

Albert : " - Ma voiture n'a pas démarré ce matin, faut pas que je rate mon RER ce soir pour Versailles ..."Boris : " - Mon Munster ? ... Je l'ai pourtant bien enveloppé ... "Charly : " - Sacré Quentin, toujours à jouer la vedette ! S'il savait que je sors avec Solange ..."Dimitri : " - Chers camarades spectres, nous sommes tous réunis pour fonder ...(1) " Enki : " - Mmmm ... Merde, j'ai pas pu m'empêcher ... C'est sûrement les flageolets ... "Francisco : " ' ... le S.UD.R ou... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

30 avril 2007

Matin désordinaire (logarithme)

Ma voiture n'a pas démarré ce matin, j'ai voulu prendre le train.Y avait grève des trains ce matin, j'ai couru, fallait bien.Seul, mais arrivé! Portes fermées, y a congé?Lève la tête, tout petit, les vitres froides m'en imposent.Tais et écoute, silence... Silence?Me tourne doucement, tout tremblant, rues blanches de monde.Pas normal, non, pas normal!
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 avril 2007

Dans les transports en commun (Yedidia)

Ma voiture n'a pas démarré ce matin. J'ai eu beau supplier, menacer, prier, insister... elle n'a rien voulu entendre. Je suis rentrée à la maison, j'ai appelé le bureau pour prévenir de mon retard, et j'ai fièrement sorti le planning des autobus. J'en prends un à chaque rentrée scolaire, en me disant qu'il me servira peut-être un jour comme aujourd'hui. J'en rêve un peu - ça me rappellerait mes années de jeunesse, l'époque où j'étais farouchement anti-voiture, où je poursuivais mes rêveries de la nuit dans le métro et je dévorais... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 avril 2007

Percée du soleil (Tempérance)

Ma voiture n'a pas démarré ce matin. Jour de pluie et de froid où l'on a envie de retourner sous la couette quand ça commence comme ça... Mais sans doute était-ce là, contrairement aux apparences, la marque d'un jour lumineux. Le bus de ville a bien voulu m'emmener vers ma destination, et, libre de mon attention, j'ai observé le monde. Visages gris plongés dans la nébuleuse terne des pensées courantes qui tournent et tournent en rond. Absorbés, cloisonnés, enfermés dans dans leur monde solitaire, mais lisant l'existence sur le... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]