Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

05 mai 2007

Vacuité (Farfalino)

« Ma voiture n'a pas démarré ce matin ». Bof !
« Ma chaussette s’est enfuie ». N’importe quoi !
« Le bidet défendu ». Beurk !
« L’astronaute est claustrophobe ». C’est con !
« La biscotte s’est cassée ».Et alors ?
« Le retour de la chaussette ». Tu parles !
« La vie en pneu crevé ». Sgrompf !
« J’ai perdu mes clefs ». Pas malin !
« Tarte à la crème rance ». Non !
« Tarte rance à la crème ». Pas mieux !
« Les lacis du rassis assis avec son cassis » Pfff !

Comme dirait ma grand-mère, « quand ça veut pas, ça veut pas. »

Je veux écrire un livre, un vrai, sans image, écrit en petit, avec plein de belles phrases, de bons mots, et de l’épaisseur dans l’histoire, pas pour caler des armoires, hein, pour faire réagir, pour émouvoir, pour distraire, pour donner du bonheur utile … C’est l’œuvre de ma vie, la prunelle de mon cœur. Je veux qu’on l’aime ! Je veux qu’on m’aime …

Mais, je n’ai pas d’idée. Je cale. Je coule. Tous ces livres morts nés qui débordent de la poubelle me donnent le vertige de la vacuité infinie de mon existence. Ma future vie clinquante d’intellectuel « peoplisé » se dérobe sous le poids de mes infanticides littéraires.

Tiens, si je faisais plutôt de la sculpture sur gruyère ?

Posté par patitouille à 09:30 - Farfalino - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • OUI!OUI! de la sculpture sur gruyère!!d'autant plus que tu as déjà les trous à remplir des mots de ton livre....Un mot par trou: voilà déjà le titre...

    Posté par ALICE, 05 mai 2007 à 11:24
  • ah joli, farfalino ! décalé, drôle, incisif, et puis un poil amer, tout de même...

    j'aime beaucoup !

    surtout ton dernier titre détruit )

    Posté par pati, 05 mai 2007 à 12:09
  • Avec toute cette fertile imagination, je ne m'inquiète pas, ce livre sera.

    Comme dirait la grand-mère : quand ça voudra, ça voudra !

    Et je préfère continuer de lire des "tentatives" tentantes plutôt que de regarder des sculptures sur gruyère !

    Posté par Macha, 05 mai 2007 à 15:26
  • tu crois que sur tome ça irait aussi ? Faut que j'essaie

    Posté par brigetoun, 05 mai 2007 à 15:30
  • Ton texte est drôle-amer. La collection des incipits est hilarante, le désir d'écrire un livre poignante, la chute gruyère tordante.
    Merci, Farfalino, de nous régaler

    Posté par Arthur HIDDEN, 05 mai 2007 à 15:56
  • génial

    tout simplement splendide cet équilibre mystérieux entre les mots et leur sens... j'aime beaucoup.

    Posté par rsylvie, 05 mai 2007 à 19:17
  • Je rebondis sur les commentaires précédents (Brigetoun et Arthur), je m'empare de tome (pour le fromage on aurait préféré tomme mais ne gardons qu'un "m" le fumet n'en sera que plus savoureux)et de "...livre poignante".
    Une livre de tom(m)e pour une sculpture littéraire, j'aime, ou deux tom(m)es pour une livre, j'adore.

    Dites Farfalino, si cet écrivain n'est pas à l'aise avec ses idées, invitez-le sur Paroles Plurielles, que comme nous, il se régale des mots des autres.

    Perroquet fan de Paroles Plurielles sur la pointe de mon pied.

    Posté par Papistache, 05 mai 2007 à 21:13
  • merci à tous, vous avez bien "décrypté" le texte.

    C'est marrant ce jeu de mot de tom(m)e, j'aurais voulu le faire celui-là

    Posté par Farfalino, 06 mai 2007 à 01:27
  • frustration, frustration, quand tu nous tient...
    le malheur de l'un fait le bonheur des lecteurs de PP!

    Posté par sodebelle, 06 mai 2007 à 22:39
  • Pourquoi pas de la peinture sur soi ???
    Tu pourrais la décorer de jolis mots....maux, euh ...

    Posté par Amanda, 08 mai 2007 à 11:58

Poster un commentaire