Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

15 mai 2007

Dialogue (Petits mots)

- Tu l’as vue ? Non mais, tu as vu dans quel état elle est ! j’en ai ras le bol de cette marionnette ! regarde de quoi elle a l’air ! Tellement imbibée que le bois de sa tête travaille et se déforme! Elle suinte, elle pue !

- Elle boit ? mais à quoi elle tourne ta marionnette? Au Ricard comme Marius? A l’absinthe comme Verlaine?

- C’est qui ces gars-là dont tu causes ?

- C’est vrai quelle n’est pas au mieux ! ses yeux ne sont même plus en face des trous ! On ne peut plus lui donner d’âge à ton automate !

- Sûr qu’elle est plus toute jeune, elle n’a plus grand-chose sur le caillou ! tu sais quoi ? Je crois qu’elle se pinte à la Térébenthine !

- Comment tu le sais? tu l’as vue? tu l’as vue bouger?

- Mais non ! t’es benêt ou quoi ? t’as déjà vu une marionnette qui bouge toute seule, toi ? en plus, j’lui ai coupé les fils… Au cas où… La nuit… Elle aurait des idées...

- Explique-moi alors ! ta marionnette, qui ne ressemble à rien, là, assise les yeux dans le vague avec cet air de travers qui me dérange … comment elle fait pour se l’envoyer, sa térébenthine ?

- J’en sais rien !... Je sais seulement que j’ai fait une marque sur la bouteille, juste pour voir... Eh ben, tu me croiras ou pas, mais le lendemain, le niveau était en dessous de mon trait, et le lendemain, même chose. A la fin de la semaine, la bouteille était vide !

- Tu rigoles ?

- Ben non ! je ne l’ai dit qu’a toi ! franchement, j’ai peur qu’on me prenne pour un dingue mais les choses sont ce qu’elles sont ! Et je vais en faire quoi, moi, de cette horreur ? je l’aimais bien avant qu’elle ne se mette à forcer sur la térébenthine !

- Je peux peut être t’aider ?

- Il faut que tu fasses exactement ce que je te dis ! j’ai vu un remède pour ce genre de problème sur Internet!

- Ah parce que Mônsieur va sur l’Internet !

- Prends une feuille et un crayon et installe ta marionnette comme si elle écrivait !

- N’importe quoi !

Haussant les épaules, le marionnettiste incrédule fit cependant ce que son vieil ami lui indiquait, et sous leurs yeux ahuris, la main du petit homme de bois traça doucement quelques mots sur la feuille blanche. Et, lentement, le visage de la marionnette se déridait, se lissait, l’élasticité des traits devenait évidente, la peau de la poupée devenait porcelaine. Sur la feuille blanche, une seule phrase : " Seule l’écriture me sauvera de la gueule de bois ».

Posté par pivoineblanche7 à 18:03 - Petits mots - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

  • Un peu long (si je peux me permettre), mais j'ai beaucoup aimé quand même. Un texte très agréable à lire, bravo !

    Posté par Macha, 15 mai 2007 à 19:30
  • Mais alors ?
    L'écriture vaudrait son pesant de crème anti-rides ?
    Les Paroles Plurielles seraient-elles en concurrence avec la chirurgie plastique ?

    Allez je vais tenter le coup. Une cure de quinze jours d'écriture pour mesurer la progression du teint de porcelaine.
    Euh ? Ça marche aussi pour la calvitie ?

    Perroquet déridé sur la pointe de mon pied.

    Posté par Papistache, 15 mai 2007 à 19:59
  • Je sais qu'inhaler de la térébenthine saoûle... Et ça ne sent en plus pas très bon

    Sinon, bienvenue Petits mots. Peut-être essayer de faire plus court la prochaine fois... Mais pour un premier texte, surtout avec un dialogue, ça tient. Bravo !

    Posté par Pivoine, 15 mai 2007 à 22:15
  • oui, bienvenue à toi
    ça tient même plus que bien, moi je trouve )

    et puis, j'aime l'idée d'une marionnette qui se torche la nuit, dans le dos de son créateur )

    Posté par pati, 16 mai 2007 à 14:35
  • Bonjour Petits mots et bienvenue sur Paroles Plurielles
    Attention à la longueur du texte...
    Je crois que tout le début est trop long, comme si tu mettais ton écriture en branle...
    Après ton texte prend sa bonne vitesse et s'achève de belle façon...
    Donc de l'importance de la relecture autocritique!
    De l'importance de laisser reposer son texte un peu avant de lancer sur la toile...
    Je ne sais pas si tu as respecté ces conseils qu je donne, et qui ont fait leurs preuves
    Ceci dit, c'est un texte qui se tient.Surtout que tu utilises le dialogue, et le dialogue n'est pas facile à "manipuler"

    Posté par Coumarine, 16 mai 2007 à 14:45
  • merci bien à vous

    de m'avoir laissé un p'tit commentaire sympatique ! ça fait plaisir ! ben oui je sais bien, c'était un peu long mais ils n'en finissaient pas de discuter les deux alors...

    Posté par cathy, 16 mai 2007 à 17:04
  • Pour la longueur je ne sais pas mais le texte m'a plu. Et puis ça sent bon la térébenthine surtout lorsqu'elle est mélangée à l'odeur de la cire.

    Posté par Bellesahi, 19 mai 2007 à 21:02

Poster un commentaire