Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

16 mai 2007

Parutions

Bonjour à tous et toutes, Il ne me reste plus beaucoup de textes à publier pour le moment... Après Truly et Oncle Dan ce soir, ce sera le tour de Sodebelle, demain matin. Je n'aurai pas accès à mon ordinateur ces jours-ci, mais dès que possible, je vérifierai s'il y a des messages sur ma boîte e-mail. S'il y a des textes, je pourrai sans doute les publier et recommenter à partir de dimanche. Je vous souhaite un excellent week-end, avec beaucoup de lecture, d'écriture, de plaisir, etc. A dimanche, donc ! (Pivoine, pour... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 22:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 mai 2007

Les empaillés de La Ravoire (Oncle Dan)

« Seule l’écriture nous sauvera de la gueule de bois » avait dit Jean-Pierre en rédigeant une lettre de dénonciation. Il avait assurément raison, car notre tour serait venu tôt ou tard. En suivant les indications du billet anonyme, les gendarmes découvrirent les empaillés de La Ravoire. Les journaux parlaient de cannibalisme. C’était faux. Nous étions une bande de copains et avions décidé que même la mort ne pourrait nous séparer. Lorsque Petit Louis est mort, le reste de l’équipe l’a exhumé du cimetière puis taxedermisé.... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 18:42 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
16 mai 2007

Déchet de roi (Truly)

On ne le croirait pas et pourtant tant de belles dames se sont pendues à ces bras-là, suspendues à ces lèvres-là, tant de messieurs importants ont baisé ces pieds-là, serré chaleureusement ces mains-là. Et cette tête-là, sûre de ses effets, ne voulait pas voir la flagornerie des uns et la concupiscence des autres, elle préférait, c’est tellement plus jouissif, y voir les fruits déjà noirs de son charisme. Ce corps-là pense avec délectation à tous ces maris honnêtes et leurs poupées de porcelaine qu’il faisait tourner bourrique ou... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 17:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 mai 2007

Gueule ou langue, c'est pas pareil (Coumarine)

Il est fiché dans les listes. Le petit pantin gelé par l’attente, est  assis sur les derniers sursauts de sa vie. Mais non, pas question de sursaut. L'encéphalogramme est déjà plat. Il est temps de débrancher, ordre des Importants ! Quand on est coincé, on ne bouge plus, on ne respire plus, d'accord? On est foutu quoi, pour le dire platement ! On fait le nettoyage par le vide, on jette les vieux pantins enchiffonés, devenus papiers impitoyablement mâchés par les machines intraitables de la société qui... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:16 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
16 mai 2007

Moi, Eliott, 18 ans (Léa)

Je suis compressé, étriqué, enserré dans cette foule compacte. Je m'appelle Eliott, j'ai 18 ans et je vais mourir. Tous les regards sont tournés vers l'écran, j'attends avec avidité. Elle va gagner, ce n'est pas possible autrement. 5… 4… 3… 2… 1…0… Silence total. La foule est devenue muette. J'écoute le silence, et puis soudain, un grondement, venu du lointain et qui arrive jusqu'à moi. Elle a perdu. Misère. Je m'appelle Eliott, j'ai 18 ans et je vais mourir. Je déambule dans les rues de Paris, à la recherche d'un peu de... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 09:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]