Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

25 mai 2007

Drame familial aux Mureaux (Pluto)

"Maman ne devait pas rentrer, mais la boîte où elle faisait les ménages était en grève. Lui, comme d'habitude, était saoul. Mon petit frère et ma petite soeur dormaient au fond de la caravane, j'étais partie chercher le pain. En arrivant, j'ai vu deux ombres. Se projeter sur le mur en zinc. Je ne les ai pas reconnues de suite : c'était papa et maman. Ils se battaient, elle l'avait agrippé au col de son paletot. Lui, il avait une bouteille à la main, qu'il avait cassée pour s'en servir comme une arme. J'avais peur, j'ai voulu les séparer. Elle a glissé et entraîné papa en tombant. La bouteille a percuté le visage de maman : elle est restée à terre, inanimée, c'est un accident. J'ai crié. J'ai voulu partir, appeler des secours mais papa a essayé de me retenir, menaçant. Je ne sais ce qui lui a pris, il m'a subitement lâché pour s'enfuir en courant. Les gendarmes l'ont retrouvé le lendemain dans le bois de Bécheville. Il s'était pendu."

Bon. Qui va vérifier que c'est la vérité ? Une feuille de chou locale, ça ne perturbe pas grand monde, il suffit d'ajouter une note morale, style « prévoir la violence ». Et puis, la gamine est majeure.
Mignonne, d'ailleurs …

Je crois que je peux bien leur filer 100 euros.
Mais j'ai bien fait de venir aujourd'hui : le samedi, c'est plus tranquille. Pour cet après midi, des Mureaux à Saint-Nom-la-Bretêche, fastoche ! Ah, ce n'est plus le golf et le trophée Lancôme. Un reportage sur leur Journée internationale des Enfants disparus, bon, faut bien vivre …

Allez il fait beau, il y a la verdure et des oiseaux, cela va me faire du bien …

Posté par _Sammy_ à 08:35 - Pluto - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • bonjour

    un fait divers trop vite banalisé !
    que d'images sous entendues derrière les mots.

    Posté par rsylvie, 25 mai 2007 à 08:58
  • petite critique : je devais me tromper sur le sens du mot "incipit"

    Posté par brigetoun, 25 mai 2007 à 10:02
  • Je crois que rsylvie et brigetoun, cela soit dit sans les vexer, n'ont pas compris l'ironie de on texte, Pluto
    Et c'est plutôt pas mal cette évocation de la dure condition du pigiste pas inspiré... J'ai tiqué au début en me disant "mais euh, il a pas mis l'incipit" (eh oui Brigetoun ) mais en arrivant au deuxième paragraphe, j'ai compris l'astuce ! J'aime bien le "Bon" satisfait du gars qui lève la tête de son clavier après avoir commis cet article grand-guignolesque à souhait ! Pas mal non plus le clin d'oeil coquin sur la fille "mignonne et majeure"... il faut bien quelques compensations dans ce dur métier...

    Posté par Sammy, 25 mai 2007 à 10:11
  • re moâ

    pst, je fais pas une critique à l'auteur quand j'écris "trop vite banalisé"... je généralise ...
    car je pense, qu'hélas, cela est devenu un "fait divers de plus"! parmi tant d'autres....
    cela fait maintenant parti du quotidien, et personne ne s'en offusque ! voilà ce qui me révolte...

    en fait c'est un cri de révolte face à cette misère "trop vite banalisée" !

    Posté par rsylvie, 25 mai 2007 à 11:44
  • ah ben perso, je vois pas, pour l'incipit. je dois mal interpréter ce terme, moi aussi alors

    pour moi, un incipit est une phrase d'amorce du texte. en tout début de celui-ci, donc... la première quoi )
    me gourre-je ?

    sinon, j'ai beaucoup aimé ton mordant, Pluto. ton ironie si noire, le matérialisme outrancé mais pourtant si réel de ton personnage et du monde dans lequel il évolue...
    tant que ça se vend, hein... alors allons-y gaiment dans les mensonges et le pathos...

    excellent ! finalement, on s'en fiche, que l'incipit soit pas à sa place )

    Posté par pati, 25 mai 2007 à 11:56
  • @ bravo Pati

    Posté par rsylvie, 25 mai 2007 à 16:36
  • Désolé pour l'incipit ... Mais je ne l'ai même pas fait "exprès" !
    Quand à l'histoire, le "photographe" se rend aux Mureaux pour l'interview avant de filer à Saint-nom-la-bretêche ...

    Posté par Pluto, 25 mai 2007 à 20:58
  • c'est vrai que si je donne un incipit...ben c'est pour qu'on commence avec cette phrase...hein Pluto!!
    Bon ceci dit, ce texte est bien tourné....inattendu, pluto (hihhi) mordant!

    Posté par Coumarine, 25 mai 2007 à 23:21
  • Amnistie pour l'incipit !

    Liberté ! Encore une fois, le déplacement de l'incipit est involontaire, je me suis laissé "happé" par mon histoire.

    Mais aucun problème pour réintégrer l'incipit.
    Le texte donnerait :

    J'ai bien fait de venir aujourd'hui : le samedi, c'est plus tranquille ... Bon, cela donne quoi ...
    " Maman ne devait pas rentrer ...
    [ idem ]
    Il s'était pendu."
    Bon. Qui ...
    [ idem ]
    Je crois que je peux bien leur filer 100 euros.
    Pour cet après midi ...
    [ idem ]

    Bonne journée à tous.

    Posté par Pluto, 26 mai 2007 à 09:31
  • Quel bazaar ( comme on dit chez nous ! ) pour un incipit !
    L'important, c'est que tu l'as mis ( Comme dit Coum' " les consignes sont faites pour être transgressées " Hum, parfois !
    L'important c'est l'originalité de ce texte et la dernière phrase : bien trouvée !

    Posté par Amanda, 28 mai 2007 à 14:57
  • quel cynisme !

    il fallait oser ! le narrateur est-il à ce point blasé en face de la misère humaine ? en tout cas c'est rudement bien vu, bien mené !

    Posté par matarjeu, 28 mai 2007 à 21:25

Poster un commentaire