Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

06 juin 2007

Le samedi : c’est pire.(Charlotte)

Le samedi c’est plus tranquille : il y a moins de monde… On dit ça, mais moi, je suis pas d’accord, le samedi c’est pire. C’est peut-être plus tranquille pour l’homme. C’est vrai quoi : il reste  est au lit toute la journée  à cuver ce qu’il a bu la veille  avec ses potes. Mais les enfants, ils sont pas à l’école et les enfants des autres, eux aussi, sont en congé… Ca fait du monde à surveiller. Le quartier n’est pas sûr et pour les bêtises… c’est pas les idées qui manquent ici.

Et moi, je fais quoi ? En bien, je m’emmerde, je fume des petites clopes améliorées  et je bois aussi parfois pour oublier que je n’ai pas de beaux souliers et de jolies robes pour être désirée. Ma vie est un enfer qui avait pourtant bien commencé. Je me demande comment j’en suis arrivée là dans cette sale roulotte à crever…. Qu’est ce que j’ai fait au bon Dieu pour mériter cette misère. C’est vrai qu’il n’a rien à voir là dedans.
C’est la faute à moi.
C’est la faute à l’amour.
Je suis tombée sur Roger et il est tombé sur moi et les petits sont arrivés par l’opération que tout le monde connaît pour l’avoir vécu. J’avais pas la pilule, je l’ai toujours pas, je ne la digère pas. Et les enfants, moi j’aime ça, j’aime quand j’ai le ventre gros  et Roger aussi .Il me dit qu’avec mon ventre rempli, je suis bien  plus belle que la sainte vierge et la Brigitte Bardot (quand elle était jeune) réunies. Parce que nous, on est des croyants pour de vrai. D’ailleurs dans notre roulotte, vous pouvez aller voir ,j’ai une Marie de Lourdes en trois dimensions avec des étoiles autour de sa tête qui clignotent dans le noir, la nuit. C’est beau. Car moi, aux miracles, j’y crois…

Et je me dis que le bonheur, si c’est pas pour aujourd’hui ,ce sera pour demain ou en tous les cas pour là bas quand on sera  au paradis. Et ça, ça fait supporter cette putain de vie.

Posté par _Sammy_ à 18:26 - Charlotte - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

  • tous les textes publiés ici sont magnifiques et tous riches et diversifiés
    pas facile de laisser un commentaire sur chacun=))
    ça m'épate tout simplment
    y'a juste une petite chose non pas qui me choque parce que ça existe vraiment mais faut-il nécessairement associé pauvreté et alcoolisme?
    il y des gens pauvres qui ne boivent pas et au contraire des bien-nantis qui boivent car l'alcoolisme est une maladie au même titre que le cancer et l'alcoolisme n'est pas forcément le cancer des pauvres.
    j'ai bien aimé participé à cette consigne et j'attends la prochaine avec impatience ( si ce n'est pas trop difficile!!=

    en tout cas , bravo à tous=))

    Posté par anne, 06 juin 2007 à 18:37
  • Et oui, Charlotte comme le chante Pierre Perret " Le bonheur, c'est toujours pour demain..." Hélàs !
    Ton texte, je l'aime, il est vrai, même si la réalité n'est pas belle !
    Merci !

    Posté par Amanda, 06 juin 2007 à 18:41
  • Voila un personnage criant de vérité !
    Donc, ça à la force qu'il faut !

    Et les vierges de lourdes... en effet...

    Posté par Alainx, 06 juin 2007 à 18:54
  • Moi j'aime aussi, je trouve le ton très juste.

    Posté par sodebelle, 06 juin 2007 à 20:14
  • d'accord avec Anne.

    beaucoup de textes sont assez tristes (le mien aussi, j'avoue... même s'il aborde une misère morale, plus que physique ou matérielle)

    or la pauvreté ne rime pas avec tristesse. les gens pauvres sont assez souvent débordants d'inventivité, pour offrir du bon aux leurs. le partage, la solidarité existent, bien plus fort chez eux que chez les nantis.

    et pauvreté rime encore moins avec alcoolisme (enfin, pas de façon systématique, du moins) )

    par contre, ton texte, Charlotte est super bien écrit. les personnages sont super bien campés. ils en deviennent palpables.

    bravo

    Posté par pati, 06 juin 2007 à 21:41
  • C'est peut-être la différence entre la pauvreté et la misère. Dans la misère, au manque de moyens s'ajoute le manque de goût de vivre.

    Posté par fc, 06 juin 2007 à 22:32
  • cette femme un peu naïve...on se prend à l'aimer...
    C'est bien écrit Charlotte, comme toujours...

    Posté par Coumarine, 06 juin 2007 à 22:44

Poster un commentaire