Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

07 juin 2007

Conjugaison (Plasoc)

Homme béni des dieux,  femme pleine de grâce
vos corps en s’épousant forment l’arche d’alliance,
vos doigts entremêlés engendrent la confiance,
vos peaux superposées annihilent les races.

Dieu ! Que la terre est belle, quand la terre s’embrasse !
On y ressent l’amour, la paix, la bienveillance !
Que le temps passe long et avec insouciance,
quand les humains, de leurs rancœurs, se débarrassent !

Le Sud d’avec le Nord ne peut se dissocier,
le blanc ôté du noir ne saurait s’apprécier,
nos enfants sont déjà de toutes les couleurs…

Celui qui croit que ces propos sont fallacieux,
que son sang est plus pur, son destin plus précieux, 
à lui je dis : « Excuse-moi, c’est une erreur. »

Posté par Coumarine à 17:41 - Plasoc - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • Whouahou, un sonnet!
    Se rajoueter une contrainte supplémentaire, alors la, bravo!!!

    Posté par val, 07 juin 2007 à 17:57
  • Val, Plasoc fait toujours des sonnets (ou presque!).
    je l'aime bien, celui-ci, moi qui suis pourtant plus prose que poésie.

    Posté par sodebelle, 07 juin 2007 à 20:02
  • En effet, suite à mon commentaire, je suis allée voir vos écrits, Plasoc...
    Je suis nouvelle, j'ai pas tout lu :p !
    Moi aussi je suis plus prose que poésie, je suis admirative du respect de regles strictes, des contraintes classiques.
    Val

    Posté par val, 07 juin 2007 à 20:25
  • Moi aussi je suis plus prose que poésie, MAIS je suis admirative du respect de regles strictes, des contraintes classiques.

    C'est mieux comme ca

    Posté par val, 07 juin 2007 à 20:26
  • bon...moi je vois évidemment les erreurs "techniques" de ce sonnet
    Principalement le non respect de l'alternance des rimes masculines et féminines..
    Mais je suppose que toi Plasoc tu t'amuses avant tout...
    Et ton poème est bien balancé, bien rythmé
    Mais c'est bizarre, je croyais que tu serais plus "audacieux". Le texte est fort sage finalement...tu ne trouves pas?

    Posté par Coumarine, 07 juin 2007 à 22:55
  • Moi je trouve qu'il est audacieux aujourd'hui de parler de confiance , de paix et d'indissociabilité du sud et du nord...

    Posté par clau, 08 juin 2007 à 06:52
  • Moi aussi, je le trouve bien balancé, ce sonnet, et surtout, j'aime le message. Bravo et merci Plasoc

    Posté par Aubade, 08 juin 2007 à 08:15
  • ma totale incompétence admire - et bien sûr l'idée est d'une justesse évidente. Le triste est qu'il faille la formuler

    Posté par brigetoun, 08 juin 2007 à 10:11
  • suis complètement ignare en matière de fabrication d'un sonnet.

    mais j'ai tendance à penser que peu importe la norme, si l'émotion est présente. et c'est le cas, ici )

    bravo à toi, Plasoc

    Posté par pati, 08 juin 2007 à 19:54
  • petit passage par ici... et j'aime ce que dit ton texte.

    Posté par selva, 12 juin 2007 à 13:54
  • chapeau pour la forme (faut le faire)et le fond
    un texte plein d'humanité

    Posté par matarjeu, 14 juin 2007 à 17:32

Poster un commentaire