Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

11 juin 2007

Excès de zèle (Caleo)

- Excuse moi, c'est une erreur...
Mitchell tenta de soutenir le regard de son supérieur, mais baissa rapidement les yeux. Il n'avait pas besoin de le fixer pour savoir ce qu'il faisait : il étudiait cette photo, encore et encore, en faisant les cent pas autour de son bureau.
- Ça ne se reproduira plus, ajouta Mitchell, comme s'il avait la moindre idée de ce qui lui était reproché.
- Evidemment, rétorqua celui-ci. Tu es viré.
- Comment, mais...
- Tu n'avais qu'à te renseigner. Tu es un professionnel. Et ça (il désignait la photo) n'est pas professionnel.
Mitchell leva les yeux. Il ne pouvait pas se laisser enterrer vivant, il devait se défendre.
- C'est une bonne photo, dit-il en la prenant des mains de son chef. Nette, bien cadrée, on reconnaît bien Tiffany, avec ce...noir, cet inconnu. Et la pose !! La pose est terrible, t'as vu comment il la tient ? Cette photo, elle devrait faire la Une, avec un dossier central de 10 pages ! C'est une bombe ! J'imagine déjà le gros titre : Tiffany trompe son mari avec un...
- Tu n'es pas payé pour imaginer, coupa le directeur de la publication, une trace très nette d'agacement dans la voix, mais pour prendre des photos. Des photos ! Et pas n'importe lesquelles : celles qu'on te commande. Quelle mouche t'a piqué pour aller rôder du côté de cette villa ? Tu devais couvrir le nouveau lifting d'Emmanuelle Béate  .
- Le feeling, s'emporta Mitchell, l'inspiration. J'en ai marre d'être sous-fifre ici.
- Maintenant, tu n'es plus rien du tout. Tu n'as vraiment pas la moindre idée de l'identité de ce black, sur la photo ?
Mitchell chercha une dernière fois. Il lui avait bien semblé le reconnaître, en développant ses clichés, et avait alors opté pour un rappeur à la mode. Mais il n'était pas sûr.
- C'est le principal actionnaire du magazine à scandale pour lequel tu travaillais, Mitchell. Et il n'a pas vraiment apprécié ton feeling, quand il a reçu la photo ce matin.

Posté par Coumarine à 17:21 - Caleo - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ah, la gaffe ! Bien imaginé.

    Posté par Oncle Dan, 11 juin 2007 à 18:08
  • Tel est pris qui croyait prendre...

    Posté par val, 11 juin 2007 à 18:27
  • héhé...bien imaginé!

    Posté par Coumarine, 11 juin 2007 à 20:03
  • J'oubliais...bienvenue à toi Caleo sur le blog Paroles PLurielles, tu y fais une très bonne entrée...bravo!

    Posté par Coumarine, 11 juin 2007 à 20:04
  • j'aime beaucoup ce style d'écriture trés vivant=))
    bravo et bien imaginé!!!

    Posté par anne, 11 juin 2007 à 20:11
  • Très divertissant, indeed !

    Posté par sodebelle, 11 juin 2007 à 21:42
  • Merci... que de compliments !
    J'essaierai de transformer l'essai dans 2 semaines.
    En attendant, mon blog est ouvert, avec d'autre textes du même acabit.

    Posté par caleo, 12 juin 2007 à 11:18
  • chouette !

    comme début, je devine que nous allons souvent nous régaler avec ce genre de textes plein d'humour

    Posté par matarjeu, 14 juin 2007 à 16:58

Poster un commentaire