Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

30 juin 2007

Arrêt sur image (Alice)

Ça suffit, ça suffit, ça suffit!Passez votre chemin.N'insistez pas, je ne parlerai plus.Je ne bougerai plus.Je vais rester là, à vous regarder vous agiter comme dans une fourmillière à laquelle un enfant aurait donné un coup de pied.Mais je vous entends déjà me dire "vous allez finir par avoir faim, soif, sommeil..."C'est ma troisième journée. Ne me demandez pas comment je tiens.Je ne dirai rien. Ni de ces trois jours, ni de ma vie passée.Ce que j'ai été ? Vous n'en saurez rien.Ce que je penses ? Non plus.Ce que je... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 juin 2007

Le prêcheur (Arthur Hidden)

Cela faisait douze jours que les voiles du Au milieu de nulle part pendaient, abandonnées des alizés. Cela faisait dix jours que le capitaine était mort de la fièvre qui le minait depuis les côtes d’Afrique et commençait à gagner l’équipage. Cela faisait sept jours que l’équipage, maître queux en tête, avait tué le second puis violé et jeté par-dessus bord la jeune femme du capitaine dont plus personne ne supportait plus les cris déments. Cela faisait six jours que les hommes, tous les hommes, maître queux en tête, étaient descendus... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
28 juin 2007

HAN !!! (Aubade)

Ferme ta bouche quand tu manges, ne mange pas avec tes doigts, ôte tes doigts de ton nez, ne fourre pas ton nez dans les affaires des autres, reste polie s’il te plait, ne laisse pas traîner tes affaires, range ta chambre, fais tes devoirs et couche-toi tôt, lis : ça te mettra du plomb dans la tête, ne lis pas la nuit, n’abîme pas tes livres, tiens-toi droite, ne passe pas des heures au téléphone, ne gaspille pas ton argent de poche, ne rentre pas trop tard, ne parle pas aux voyous du quartier, coiffe-toi convenablement, ne t’habille... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
28 juin 2007

Le temps de vivre (Brie)

Je vous le dis, vous, les femmes, les hommes, qui passez sans me voir, ou plutôt qui faites semblant de ne pas me voir, vous aussi vous serez bien obligés de l’ouvrir, cette porte et d’en traverser le seuil et peut-être plus vite que vous ne le pensez! Vous agissez comme moi, vous n’écoutez pas! Vous vous dites que les leçons de morale sont inutiles! Et puis de toute façon que vous n’avez pas le temps!Ce doit être le propre de l’être humain, ça, avancer, avancer, toujours plus vite, sans s’arrêter, sans regarder ce qui se... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 juin 2007

Repos ! (Petits mots)

« Pourquoi est-il immobile ? » Je sens cette question dans vos regards, je l’entends sur vos lèvres, je la goûte dans vos frôlements, je la vois dans vos mots, je la touche dans vos soupirs. J’ai choisi. A la mouvance, j’ai préféré l’immobilisme. La fixité me confère la constance. Je suis désormais immuable, à l’abri du temps qui passe. J’ai décidé d’être solide et stable et cela me rassure. Chaque moment est égal à l’autre. Rien ne m’atteint plus. Ni le soleil qui dégouline, ni la pluie qui pétille, ni les... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 juin 2007

Plus dure sur la chute ! (Pluto)

" Vous, je vous ai à l'oeil." Vous faîtes les malins parce que vous êtes nombreux, mais individuellement, vous ne valez pas grand chose. Oh, vous pouvez faire semblant de ne pas me voir, mais je vous surveille, mine de rien : toujours bon pied, bon oeil. Et si vous croyez m'impressionner par le nombre ou la jeunesse, ça ne peut pas marcher, tous autant que vous êtes. Des pipis de chat, des moins que rien. C'est ça, c'est ça ... Continuez à papoter entre vous, faîtes comme si je n'étais pas là, mais rira bien... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

27 juin 2007

Leçon de vie (voilette)

Ecoute moi, mon petit. La vie tu crois que c’est Disney, peut-être ? Mais jet’ai pas élevé comme ça. Les choses, elles se méritent. Tu veux faire du théâââtre ? Mais tu te crois où ? A la télé peut-être ? Redescends sur terre, mon petit gars. Il te faut un boulot, un vrai. Moi j’en ai bavé jeune. Ca tu peux le croire. Qui c’est qui s’est retrouvé apprenti cuisinier à 14 ans ? Qui a dormi par terre dans la cuisine comme un chien ? Qui s’est pris des coups de pieds au cul ? Et j’en suis pas mort ! Regarde où j’en suis arrivé... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 juin 2007

Y a pas photo. (Sodebelle)

Qui a bu boira…de la mort au rat. Rira bien qui rira le dernierce sont les moins drôles qui partent les premiers. Premier amour dure toujours :moche pour les suivants. Rien ne sert de courir, il faut jaillir à point :qui trop embrasse rate sa correspondance. A force de se raconter des histoires à dormir debout,on se casse le nez ou la pipe. A quelque chose malheur est bon :je vous ai apporté des bonbons. Chien qui aboie ne mord paset la caravane pisse. N’y allez pas par quatre chemins si vous n’avez pas le sens de... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
27 juin 2007

Voyage en Absurdie ? (Hériçon)

Je suis un modèle ... Je pense mais je ne suis pas ce que vous croyez. Un humain ? Surtout pas ! ... Je suis né je ne sais quand et je sors de nulle part. Je vous observe et je vous ai à l’œil, je suis votre successeur. Non pas votre héritier, votre bêtise ne m’intéresse pas. C’est moi qui vais vous remplacer vous succéder, je jubile rien que de penser à ça. Comme tout modèle je sers de référence à de nombreux exemplaires qui sont ma copie conforme. Vous ne me croyez pas ? Nous sommes pourtant des millions en fabrication et... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 juin 2007

absurde, le bruit des mots ? (rsylvie)

Chaque matin, le maître commençait par la leçon de morale. Une maxime était inscrite au tableau, expliquée, développée puis illustrée par quelques exemples. « Bien mal acquis ne profite jamais » « l’oisiveté est mère de tous les vices » « afin de devenir un homme honnête, et un bon citoyen, observe les conseils »  Depuis, sur la place  Saint Hubert, il avait continué son monologue devant la foule amusée, par ce jeu de mots, entre le vieille homme et un groupe de Rapeurs. Qui martelaient le rythme en frappant sur des... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]