Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

31 juillet 2007

Z’ado... Jamais sans mon portable (Cassandrali)

- La surprise e… de taille…- Qu’est-ce que tu disais, çà a coupé ?- J’disais qu’c’était une surprise de taille !- Wouais, t’imagines même pas !- J’tiens plus, raconte !- Je m’baladais dans l’Jardins des Tuilleries & là, tout d’un coup, au détour d’une allée, j’l’ai vue apparaître !- Waouh… Mais t’es sûre qu’c’était elle ?- Vas-y, dis qu’je raconte n’import’quoi !- Non, mais quand même, c’est trop top ça !- Mouais… T’aurais dit une vraie déesse… Elancée, gracieuse, presqu’irréelle… Entourée de ses cinq colosses… Sortant comme dans... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 juillet 2007

La découverte de Sigismond Aldebert Brancart (Gino Gordon)

La surprise est de taille. Ce matin-là, Sigismond Aldebert Brancart tient enfinla preuve que son intuition, fondée sur des mesures rigoureuses et répétables,l'a conduit dans la bonne direction. Vingt ans d'expérimentations difficiles,malgré le délabrement des locaux, la dégradation des conditions de travail, etsurtout la montée en puissance et l'opposition systématique des partisans dustatu-quo global, soutenus par le président de l'Université, Aaron Rémond,inventeur de la tétine à deux trous et ennemi personnel. Sigismond est... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 20:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 juillet 2007

En petites foulées (Jujube)

La surprise était de taille ! Au lieu du sentier qui se faufilait tous les matins entre les herbes folles, des pavés bien rangés s’alignaient devant lui jusqu’à la plage. Il continua de bonne grâce en petites foulées. Et la plage ! Au lieu du sable blanc qu’une mer paresseuse venait lustrer sous le ciel pâle, c’était un boulevard empli de voitures qu’une frise d’immeubles gris et mornes bordait à gauche et à droite, aussi loin qu’on se tordait le cou. Il reprenait son souffle en laissant promener son regard étonné. Il marcha... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 juillet 2007

Les baskets de ma mère.(Charlotte)

La surprise est de taille…Ma mère, à 90 ans, s’est mise aux baskets.Ce n’est pas du tout  le genre à ma mère, toute de distinction et de grandeclasse, toujours  vêtue et chaussée.Elle me dit comme si c’était dans son naturel : «  Je vote  pratique,confortable désormais, pour évoluer sur les pavés de la Grand Place deBruxelles… »Depuis que ma mère ne marche plus, depuis que ma mère  est dans la lune,elle s’envoie en voyage  autour de la terre, du ciel et à Bruxelles.Je lui donne raison. Les souliers à... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:48 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
25 juillet 2007

Rencontre choc. (ilescook)

La surprise est de taille. Je marche derrière eux, le nez dans les nuages comme d’habitude. Casse gueule… oui surtout sur ces petits pavés, même pas jointés. Je lèche avidement les devantures des boutiques, à la recherche de la petite robe qui… du petit pantalon qui… Ah oui ! Je suis invitée ce soir par mon petit ami qui organise une soirée – une boum comme du temps de ma mère ils disaient ! Et voilà…. Je n’ai RIEN à me mettre… enfin rien de bien seyant, un peu sexy, un peu cool enfin vous voyez quoi ? De quoi friser... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:56 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
25 juillet 2007

C'est la goutte d'eau ( Kloelle)

La surprise est de taille.Je suis sidéré, sans voix, immobile et droit dans mes baskets qui pèsent soudainement très lourd.Elles sont trois, là devant moi. La grosse noire à l’allure boursouflée qui date un peu, la sportive en forme de poire et la petite rouge toute fraîche de l’été dernier.Elles sont trois, elles m’ont accrochée le regard au détour de la quatrième marche de l’escalier en colimaçon. Trois, trois valises bien pleines posées contre la porte de mon appartement.Le premier choc passé, j’ai vainement essayé d’ouvrir la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:50 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

24 juillet 2007

Chienne de vie... (Plum')

La surprise est de taille, je dois bien l’avouer. Il est venu me chercher tout à l’heure, il est venu me sortir de cette clinique sordide dans laquelle je me morfonds depuis trois jours. Tout a commencé jeudi dernier, vers seize heures dix je crois.Nous étions allongés sur le canapé, tranquillement, à regarder la télé. On adore cela ! C’est étroit, mais j’aime bien, on est un peu serré et je reste là à savourer mon plaisir, ma tête sur sa poitrine. A un moment, il s’est levé pour aller se chercher une bière. J’ai voulu le suivre, en... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:09 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
24 juillet 2007

Un drôle de zèbre (Libellule)

Une surprise de taille! Ah! Ah! Je vous vois venir! Enfin une photo pour prendre son pied! Cela ne vous aura pas échappé! Déjà vous vous délectez! Pardonnez ma sagesse. Je ne m'élèverai pas au-dessus de la ceinture car, pour mon arrivée au pays des mots, il serait sans doute malvenu de ne pas respecter la consigne. Madame, Mademoiselle, Monsieur, pour ne rien vous cacher... Mes yeux se sont posés sur la bande jaune du pantalon noir du Monsieur. N'allez pas croire que je fantasme sur les militaires. De plus, je n'aime pas... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 juillet 2007

Retour aux sources (Brie)

La surprise est de taille  Je viens de la croiser et lorsque nos regards se sont fixés, ce fut comme un éclair zébrant la case mémoire de mon cerveau. Toutes les images de notre enfance ont défilé devant mes yeux, comme les séquences d’un film. C’était mon amie, ma sœur, ma confidente.Nos familles vivaient sur le même palier, du même HLM, de la même cité.Dans cette banlieue où tous les immeubles se ressemblent. Tags sur les murs, boîtes aux lettres défoncées, porte d’entrée dont les carreaux explosent régulièrement par les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:18 - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 juillet 2007

Moderne Cendrillon (Arthur Hidden)

           La surprise est de taille qui conduisit à un an d’effervescence médiatique autour de l’empire-principauté de Cancanie, petit état paisible au cœur de l’Europe, héritier du grandiose empire éponyme.             Il faut dire que les implications économiques ne manquaient pas à cette histoire. La Cancanie envoyait dans le monde entier des boites métalliques de biscuits avec la mention By appointment of her Imperial Majesty. Si le prince Erick, le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]