Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

20 juillet 2007

Flash dance (Christine 2)

La surprise est de taille. Tu n’as pas eu l’occasion de voir la nouvelle prof de danse ? Attends faut que je te raconte. Quand je suis rentrée dans la salle, un instant j’ai cru mettre trompé de cours. Comme  j’étais la première arrivée, je pensais être dans la salle de gym. Je suis restée à la regarder, un peu intriguée. Enfin, au bout d’un moment, je me suis décidée a aller vers elle pour me présenter. Elle s’appelle madame Sadock et c’est effectivement notre nouvelle prof de danse. Alors. Comment est-elle ? Bah déjà,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 juillet 2007

Solaire en ciel (Pivoine)

La surprise est de taille pour la marchande d’allumettes. Elle vit si petitement, s’accroche à ses bâtons, à son maigre horizon, à ses pierres de bistrot, sa drogue est quotidienne, et c’est de la misère. Des cachots souterrains. Facilité pénible. Et puis, voilà qu’il tombe à pieds nus devant elle, il la bouscule, secoue des lauriers-roses, il la saisit, ne la lâche plus, pas question de faire un travail à moitié. La taille de la surprise… La voilà qui s’éveille, elle ouvre un œil, elle allait s’écraser, comme du sang sur la... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 09:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 juillet 2007

Caméléon (Miss Alfie)

La surprise est de taille. La dernière fois que je l'ai rencontrée, elle se baladait au bras d'un de ses beaux gosses en pantalon blanc et chemise noire, les cheveux redressés avec une bonne couche de gel et quelques chaînes bien brillantes autour du coup. Elle portait alors une de ces minis jupes en jean griffées sur une paire de leggings avec des escarpins à hauts talons. En haut, elle arborait un tee-shirt un peu ample à rayures et elle portait sur le bras un pliage qui, avec sa coupe de cheveux, donnaient l'impression qu'elle... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
19 juillet 2007

Rencontre inopinée (Toncrate, anciennement Plasoc)

La surprise est de taille à me déconcerter :Voyez-vous qu’en joggant dans les rues de Bruxellesje tombe par hasard sur "Paroles Plurielles ! "Coumarine, Pivoine, Sammy, Pat… Epatés !Que le monde est petit durant le long été,que ce soit toi ou moi, que ce soit il ou elle,sur les mille chemins qui vont à Compostelle,on se croise, on se suit, on est tous emportés !Qui danse en Avignon, qui se mouille en Bretagne,d’autres plus audacieux en pays de cocagne,aux îles Philippines ou même en Cochinchine !Nul ne sait être seul quand... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
18 juillet 2007

Consigne 51

Bonjour à tous Non, je ne suis pas partie en vacances...je suis restée tranquillement chez moi à...disons faire toutes sortes de chosesLa vie de Paroles PLurielles va reprendre son cours normal, ceux qui ne sont pas partis l'attendent avec patience ainsi que l'un ou l'autre nouveau qui déjà trépignent d'impatience...oui, oui, je le sais, j'ai un petit doigt qui est très bavard... La consigne 51 s'inspirera d'une photo à moi, complètement RATEE...mais VOUS vous écrirez un texte PAS RATE...ça ne fait pas l'ombre d'un doute, hein!... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 22:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
04 juillet 2007

Consigne 50

Bonsoir à tousUn peu plus tôt que prévu, Paroles Plurielles se met en vacances...Quinze jours pour respirer, pour changer d'air, pour me balader entre les rayons de soleil...mais le nez dans mon écran pour terminer urgemment un projet qui m'a été demandé...Pourtant, comme je vous aime bien (mais oui!) je vous propose une consigne, juste pour vous maintenir en forme d'écriture: sachez que les textes ne seront pas publiés ici, mais rien ne vous empêche de mettre sur votre blog le texte que vous aurez composé à partir de cette consigne... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:19 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
02 juillet 2007

Divagation - Cassandrali

Un gamin court dans les allées du jardin public, lorsqu’il s’arrête brusquement devant ce qu’il prend pour une statue et qu’il croit entendre parler.- Sale môme ! J’déteste les mioches de ton espèce ! Ils ne respectent rien ! Ils courent, ils crient, vont dans tous les sens, comme des fous !- Mais, je fais rien de grave, je joue…- Rien de grave ! Imbécile, tu n’te rends même pas compte du mal qu’tu fais !- A qui ?- Ben, à moi triple buse ! R’garde… Quand tu cours dans c’t’allée, tu m’envoies plein d’cailloux ! Si y’avait qu’les... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 juillet 2007

Ce qu'il faut faire (Mocka)

On dit que "pour connaître,les hommes il faut les voir agir".J'ai attendu le jour et la nuit pour qu'il mue,change cette position statique sur laquelle son horloge s'est arrêté. Il n'en est rien.J'ai attendu que ce regard impassible soit défait, j'ai attendu que le bras figé sur la hanche soit déserré,J'ai attenduque ces sourcils levés s'affaisent.En vain !La première semaine a passé sans que l'envie de lui parler me quitte.Je voulais qu'il me fasse un signe, qu'il pointe son regard vers moi, qu'il me dise quelque chose... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 19:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]