Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

04 août 2007

Questions (Libellule)

"Ce que je venais de dire à la vieille marquise Guy de Ruy était l'exacte vérité".

Dernière phrase d'un article que Louise vient de lire avant d'abandonner son journal sur la banquette. Si le temps n'est plus aux vieilles marquises, il faut chaque jour s'empenner à la flèche de soi pour essayer de rétablir l'exacte vérité.

Première question: La vérité peut-elle ne pas être exacte?

La voyageuse ne va quand même pas passer ses vacances à méditer sur cette alliance de mots! Ses études scientifiques l'ont toujours amenée à découvrir l'exacte vérité. Même si la science évolue, il y a des vérités qu'on ne peut remettre en question. 1 et 1 font 2 par exemple! Louise a surligné sur la page du quotidien le groupe de mots puis est sortie dans le couloir pour réfléchir. Elle a appris à l'école que l'équation x = 1 signifie que la proposition est vraie tandis que x = 0 est fausse.  Difficile de se retrouver dans toutes ces logiques bivalentes alors que certains chercheurs soutiennent l'idée qu'il existe des logiques trivalentes voire même multivalentes.

Deuxième question: Où se cache l'exacte vérité?

Louise songe que l'art plus que la science pourrait lui apporter l'exacte vérité. A peine descendue du train, elle file en direction de l'hôtel qu'elle a réservé quelques jours pour se reposer. Elle se déshabille devant le miroir. Le soleil darde ses rayons au-dessus de sa tête. Elle entend alors une voix:

-Ne crains rien, je ne suis ni ensorcelée ni diabolique mais on ne peut ainsi m'oublier. Aucun calcul même des plus savants ne pourra m'éloigner de toi.  Maintenant que tu es à mes côtés, je vais te poser une

Troisième question: Crois-tu que l'exacte vérité sort de la bouche des enfants?

Derrière le paravent où Louise s'est dévêtue, une vieille marquise agite un mouchoir en dentelle. Elle est pressée d'aller dîner au Rideau Cramoisi.

Quatrième question : Dans les plis du velours grenat, trouvera-t-elle l'exacte vérité?

Bravo. Vous avez franchi avec succès le cap des quatre premières questions. Permettez-moi de glisser la petite dernière :

Cinquième question : L'exacte vérité se cache-t-elle au fond du puits?"

Posté par pivoineblanche7 à 09:49 - Libellule - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • J'adore, Libellule, j'adore le coté faussement philosophique et scientifique du texte et de ses questions. J'adore son humour décalé, voire son cynisme. Il y a des expressions extra "s'empenner à la flèche de soi". Aller dîner au "Rideau cramoisi", c'est superbe ça comme nom. Le Rideau cramoisi... La vieille marquise au mouchoir en dentelle, elle est géniale, je la vois, il y a un non-sense qui me plaît dans tout ça, bref, c'est une réussite et la fin laisse sur la faim... Va-t-on se jeter dans le puits parce qu'il y a une question qui le suppose???

    Posté par Pivoine, 04 août 2007 à 12:13
  • Moi aussi j'aime bien. On se perd dans les mots, les expressions...
    On se perd avec elle dans les reflexions qui divaguent!

    Posté par val, 04 août 2007 à 13:48
  • Le rideau cramoisi est le titre de la première nouvelle des "Diaboliques" de Barbey d'Aurevilly
    Cela me fait très plaisir que toi aussi tu "joues" avec les références littéraires que j'ai données ici
    Et cela me fait plaisir de savoir que ce grand auteur classique est encore lu ...
    Ceci dit ce texte est super bien mené dans son "non-sens", sa fantaisie légère
    Bravo Libellule, j'apprécie beaucoup!!

    Posté par Coumarine, 04 août 2007 à 19:27
  • Merci pour vos commentaires. Je dois vous faire un aveu : après avoir posé mes ailes de libellule sur ce texte, j'ai rencontré un livre qui allait à la recherche de l'exacte vérité, un puits d'horreur dont je n'oserais vous dévoiler les arcanes! Un vrai miracle!J'ai réussi à m'envoler de la margelle du puits pour vous transmettre ce message : pour moi l'exacte vérité se dessine en cinq lettres. Pas une de plus. Pas une de moins. Cinq lettres pour dire l'exacte vérité de l'AMOUR.

    Posté par Libellule, 07 août 2007 à 21:31
  • Eh bien, il ne me reste plus qu'à lire Barbey d'Aurevilly

    Posté par Pivoine, 08 août 2007 à 12:08
  • Pivoine, si la lecture de Barbey est passionnante, je te renvoie pour lire "l'exacte vérité de l'Amour" à la lecture du Cantique des Cantiques.

    Posté par Libellule, 08 août 2007 à 13:19
  • J'ajoute que le livre qui m'a envoyée au bord de la margelle du puits de l'horreur qui raconte l'exacte vérité de l'Histoire n'est pas un roman de Barbey. Mais je tairais son titre.

    Posté par Libellule, 08 août 2007 à 13:23
  • j'avoue ne pas avoir lu ce Barbey.... mais le cantique des cantiques : j'adore.

    Ton texte est un théâtre où les ombres se mêlent furieusement ! La vérité ? j'ai aimé ton texte !

    Posté par ilescook, 31 août 2007 à 11:52

Poster un commentaire