Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

07 septembre 2007

Noces d’argent.. et plus (Val)

-     L'horloge indique vingt deux heures trente, mon cher,  mais elle est en avance...à ce qu’on m’a dit. -         Merci ! Mais…comment savais-tu ? -         Pardon ? -         Comment savais-tu que j’allais te demander l’heure ? -         C’est que… je te connais. -         Suis-je vraiment si prévisible ? -       ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

07 septembre 2007

L'Attente (Chiara, la dame à l'hermine)

  I L'horloge indique vingt-deux heures, mais elle est en avance. Je n'attends pas. Je ne m'inquiète pas. Il rentre, il est là qui vient. Je lis, je n’attends pas. Il part de la station Miromesnil à 9 heures. 11 stations, vingt minutes. Puis le boulevard, la rue. 10 minutes. Il est là qui arrive, il est là, il va entrer. L'horloge avance. 22 heures et cinq minutes. Il est tombé, couché sur le trottoir. L'horloge est en avance. Je n'attends pas. Je tourne les pages du livre.  ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
07 septembre 2007

Il est 6h30 (Dan)

L'horloge indique vingt-deux heures trente mais elle est en avance... Trop tôt pour me coucher... Le sommeil ne viendrait pas! Il me reste un peu plus d'une demi-heure... Assis, comme chaque soir, sur le bras gauche de mon fauteuil, j'attends... j'attends que la pendule de mon salon égrenne ses onze coups pour rejoindre mon lit.Les soirées de juin sont longues, le soleil tarde à allumer la nuit, je peux observer tout à mon aise le silence de la maison d'en face. Elle est vide depuis plusieurs années. Pourtant, de mystérieux fantômes... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:50 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
07 septembre 2007

L’ombre de Daphné (Christine 2)

L'horloge indique vingt-deux heures trente, mais elle est en avance... pense alors Mortimer gardien de la propriété de Lady Margaret. « Je ne veux surtout pas être en retard à ce drôle de rendez-vous » se dit-il en faisant le guet derrière les lucarnes de la mansarde pour mieux distinguer sans se faire voir. C’est à cette heure bien précise qu’une silhouette blanche se promène dans la longue allée qui serpente l’entrée du domaine menant dans le parc avant de disparaître en direction du lac.Dix ans après sa mort, Daphné superbe et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]