Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

09 septembre 2007

Patience...

Les textes suivants attendent d'être publiés: LorraineTiluLoulapoulKloellePapistachemartajeuArthur HiddenVagantBrigetounFabeli A raison de deux le matin, deux le soir, vous pouvez prévoir votre moment de passage...
Posté par Coumarine à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2007

Oeil de bœuf... Quoi de neuf ? (ilescook)

  ------- L’horloge indique 22h30… mais elle est en avance.   Dans sa petite chambrette Lucette fait sa toilette Elle attend son amant Un garçon si charmant   Elle a mis sa nuisette Décorée de violettes Il n’est que dix heures Calme tes ardeurs…   Oeil de bœuf.. Quoi de neuf ?   L’horloge indique 23h30…. mais elle est en avance.   Dans la petite chambrette Elle grille une cigarette Elle trépigne d’impatience Mais pourquoi ce silence ?   N’est-elle qu’une amusette ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:24 - Commentaires [21] - Permalien [#]
09 septembre 2007

Le secret des Alouettes ( Amanda )

L'horloge indique vingt deux heures trente, mais elle est en avance... Une très vieille horloge. Aussi vieille que le couvent des Alouettes. Vieilles aussi les trois nonnes... On les appelle les trois Soeurs : Soeur Thérèse, Soeur Bernadette et soeur Marie-Françoise. Toutes menues mais bien dodues, farouchement attachées au port du voile qui cache à peine des cheveux grisonnants, les trois Sœurs habitent au couvent de K., entouré d’un vaste jardin protégé par de hauts murs de pierre. Humide et froid, ce couvent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:41 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
09 septembre 2007

Nostalgique rentrée (rsylvie)

L'horloge indique vingt deux heures trente, mais elle est en avance... Tant mieux pensa t’elle. J’aurais plus de temps pour compter toutes ces briquettes !Et elle se remit à égrainer le boulier aux couleurs ternies par le temps. Aux billes déformées par les milliers de doigts, salis par l’encre des feuilles de calcul, recouvertes de nombres qui patientent, sagement rangés les uns derrière les autres. Les uns à coté des autres. Les uns sur les autres…Une armée de chiffres qui n’attend qu’un signal pour se multiplier, se diviser. ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:37 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
09 septembre 2007

L'enfer, c'était avant (Cassymary)

L'horloge indique vingt deux heures trente, mais elle est en avance. Elle arrive seule,  vêtue d'une robe noire, les cheveux tirés en arrière. Elle s'est arrêtée quelques secondes sur les marches. Elle lève les yeux vers le ciel, se protégeant du soleil du revers de la main. L'extrême pâleur de son visage contraste avec la peau bronzée de ses bras nus. Sur la façade de la cathédrale, 2 vitraux, ronds et immenses comme deux yeux globuleux qui la scrutent, reflètent la lumière, pour sans doute, à l'intérieur, jouer avec... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:35 - - Commentaires [16] - Permalien [#]