Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

16 septembre 2007

Douce folie (Le Chat)

L'horloge indique 22h30 mais elle est en avance. Comme moi ! Qui lui
avais promis de la retrouver chez elle après le concert à 23h pour fêter
son retour mais qui n'ai pas pu résister au plaisir de la surprendre en
me glissant nu dans son lit.

22h47. J'éteins la lumière. Peu de chance que les rappels aient été
écourtés, surtout pour ce concert exceptionnel, le dernier de sa tournée
à l'étranger, mais mieux vaut être prévoyant. Si jamais elle arrivait en
avance, les fenêtres éclairées lui donneraient un indice sur ma
présence. Oh comme je suis impatient de découvrir sa tête, de la serrer
dans mes bras, de l'aimer enfin !

23h. Elle ne devrait plus tarder. Quatre mois que je relève son courrier
religieusement, que j'arrose ses plantes, que je nourris ses poissons
rouges. Je connais chaque recoin de son intimité, je crois que je n'ai
jamais aimé aussi fort. Ses appels quotidiens pour savoir si tout se
passait bien. Sa voix, pleine d'émotion, à chacun de nos échanges. Ses
silences qui en disaient long quand je lui racontais la vie ici. Comme
ce fut long...

L'horloge indique 23h07. L'ascenseur se met en branle. Bruit de clé dans
la serrure. La porte s'ouvre. Lumière.

Cri.

L'horloge indique 23h08. Johana s'est enfuie. Je me rhabille et prends
l'ascenseur qui m'attend pour rentrer chez moi.

Posté par Coumarine à 17:38 - Le Chat - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

  • Un joli pendant au texte de Brigou.

    Renaud chante "Elle a vu le loup, deux minutes en tout "
    Entre 23 h 07 et 23 h 08, combien de minutes...

    Le chœur : "Papistache, ça suffit les calculs.
    Dehors !"

    Bon, je vais rigoler tout seul. Dehors, les rayons du soleil sont encore chauds.

    Posté par Papistache, 16 septembre 2007 à 18:58
  • On dirait tout à fait le choc de la première rencontre après une relation virtuelle ! Il y a pas mal de mystère aussi dans ce texte...

    Posté par Pivoine, 16 septembre 2007 à 19:25
  • et pourtant tu avais eu la gentillesse de ne pas t'endormir !

    Posté par brigetoun, 16 septembre 2007 à 19:27
  • Aurait-elle ete choquee? les draps n'avaient peut-etre pas tout recouvert... oups!

    Posté par Janeczka, 16 septembre 2007 à 19:50
  • Effectivement ce texte va bien à la suite du mien.... Mais apparemment cette rencontre ne se fera pas ! mdrrrrrrrr

    Posté par brig, 16 septembre 2007 à 19:56
  • "Elle a vu le loup, il vaut pas un clou"...

    Le "bête" lui aura fait peur hi hi!
    Y'a plus qu'à s'rentrer ...

    Posté par val, 16 septembre 2007 à 20:20
  • Ce n'était pas un bon plan le chat .. de te glisser nu comme cela dans ses draps...

    Et puis "Ses silences qui en disaient long quand je lui racontais la vie ici. "...

    aie aie aie l'attente n'était pas la même, ce me semble ...

    du coup le chat il n'a pas croqué la souris !

    Posté par ilescook, 16 septembre 2007 à 20:49
  • Suis contente Le Chat que tu sois venue participer en envoyant ce texte un ^peu mystérieux...

    Posté par Coumarine, 16 septembre 2007 à 21:41
  • Oh oh comme c'est drôle ! Ce texte m'a complètement échappé semble-t-il. Dites donc les amis vous auriez pas par hasard l'esprit mal placé Je voulais simplement raconter le choc d'une femme rentrant chez elle après 4 mois d'absence et qui découvre dans son lit le voisin à qui elle avait laissé ses clés pour arroser ses plantes et qui s'est persuadé, sur de petits riens, qu'une grande histoire d'amour était née à distance...

    Et pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, je précise que Le Chat est...une femme ! Oui je sais, c'est très mystérieux aussi, mais comment assumer comme pseudo La Chatte, je vous le demande ?

    En tout cas je vous remercie pour vos commentaires et promis je ferai mieux la prochaine fois !

    Posté par Le Chat, 16 septembre 2007 à 22:50
  • Vilain matou

    Oh ! qu'il est vilain le gros matou...C'est pas bien de vouloir faire du mal à une jolie minette....

    Je gage que les plantes, plus tu n'arroseras (les jolies plantes grasses)...

    Posté par juliette03, 17 septembre 2007 à 11:22
  • très drôle !! encore un qui se faisait des illusions...

    Posté par matarjeu, 17 septembre 2007 à 12:22
  • Votre texte m'a fait rire... Ouf, ça change des drames évoqués dans les autres envois

    Posté par dan, 17 septembre 2007 à 13:56
  • Oh ! La vilaine mauvaise foi de ce Chat qui n'accepte pas de se faire chatte.

    Les sous-entendus égrillards de qui sont-ils ?
    Des lecteurs ?
    "se glisser nu dans le lit"
    "je connais chaque recoin de son intimité"
    "l'ascenseur se met en branle"
    "le plaisir de la surprendre" "les rappels"
    "la clé dans la serrure"

    Ne dites pas que tout cela est fortuit !

    Vous vous proposez de faire mieux la prochaine fois.
    Aussi bien ! Ce sera déjà formidable !

    Posté par Papistache, 17 septembre 2007 à 19:09


  • Oh oh... Papistache, me croirez-vous si je vous dis que "oui tout cela était fortuit" ! Je vous jure ! Ah.... l'inconscient... le plus dangereux des amis

    A bientôt et merci pour le rire que vous avez provoqué chez moi !

    Posté par Le Chat, 20 septembre 2007 à 10:10

Poster un commentaire