Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

20 septembre 2007

Silence ! On picole (Plasoc)

Je lui ai dit de se taire, alors il s’est tu :
Pas de discours quand les bouteilles sont sorties !
Buvons ! Buvons-un coup ma serpette est partie !
Et les manches ?…  les manches ? Où sont-ils ? Le sais-tu ?
 
C’est nous ! … les dégourdis, les lourdauds, les obtus,
les ravis de la fiole, les pauvres abrutis,
ivrognes le matin et sans contrepartie
fins saouls l’après-midi, tel est notre statut !
 
Ma flasque avalée je me sens portefaix,
le tord-boyaux me fait tout le temps cet effet,
alors sur le côté doucement je m’affaisse.
 
Je pense à l’officine où on a pris l’alcool,
ça ne vaut pas un moût de ferme viticole !
"Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse."

Posté par _Sammy_ à 09:00 - Plasoc - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

  • J'aime bien le côté chantant de cette ode à la dive bouteille... =)

    "C’est nous ! … les dégourdis, les lourdauds, les obtus, / les ravis de la fiole, les pauvres abrutis"
    C'est bien trouvé comme enchaînement.

    J'ai rajouté un x à boyau, parce que tant qu'à se les tordre, autant y aller franco

    Posté par Sammy, 20 septembre 2007 à 09:32
  • ce texte est divin
    comme le doux breuvage
    et pour la fin
    les mots joliment tournés

    Posté par rsylvie, 20 septembre 2007 à 11:08
  • EN quelques mots l'ambiance est là, l'imaginaire se met à fonctionner et on les voit ces "ravis de la fiole" en rain de picoler sec !
    Belle envolée...

    Posté par Le Chat, 20 septembre 2007 à 17:53
  • la complainte de l'ivrogne !
    Beau texte imagé ! qui se lit avec délice comme une gorgée de ces vins moëlleux délicieusement fruités !

    Posté par isabel, 20 septembre 2007 à 21:39
  • que ferait-on sans un petit Plasoc en apéritif ?
    Mais je me souviens d'un texte à la forme bien différente et j'aimais bien. Tu nous en referas ?

    Posté par sodebelle, 21 septembre 2007 à 00:01
  • pas le flacon peut être, mais le plaisir aussi. Vraiment l'ivresse pour l'ivresse ! je ne pensais pas que cela puisse donner des vers aussi guillerets

    Posté par brigetoun, 21 septembre 2007 à 07:54
  • chaque mot sonne juste, j'ai bien aimé

    Posté par blueeyes, 21 septembre 2007 à 11:07
  • Heureusement, la loi Evin n'a pas encore ete appliquee aux blogs! tu te delectes, et nous aussi!

    Posté par Janeczka, 21 septembre 2007 à 20:24
  • Beau sonnet...j'admire la performance.

    Posté par kloelle, 22 septembre 2007 à 15:31
  • le doux nectar me descend dans le gosier quand je lis... quand je chante ce superbe texte

    Posté par matarjeu, 22 septembre 2007 à 18:50
  • Superbe apéritif pour commencer la tournée des écrits inspités par les trois bouteilles !

    Posté par ilescook, 22 septembre 2007 à 23:48
  • Elle est bien amusante, cette comptine. Ça change de tous nos textes tristounets !

    Posté par Vagant, 23 septembre 2007 à 20:25
  • L'alcool ne serait donc pas que triste!
    Un beau sonnet

    Posté par Arthur HIDDEN, 23 septembre 2007 à 21:20

Poster un commentaire