Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

28 septembre 2007

Dentelles et conséquences (EVA –Alix)

Je lui ai dit de se taire à ce petit vent fripon
qui doucement chantait dans mes dentelles,
pendant que tirée à quatre épingles je me languissais au soleil.
J’étais si près de lui que je pouvais le respirer à l’envi.
Il était plus que beau.
L’intelligence et la douceur se lisaient dans l’azur de  ses yeux.

Il y avait le brouhaha des couverts qui tintaient joyeusement,
la lumière qui donnait aux bouteilles d’eau minérale une luminosité
pure et incroyablement irréaliste, les rires des convives et venus
de l’autre bout  de la terrasse, ses regards...
Ses regards de plus en plus insistants.
Ses regards furtifs mais qui ne trompaient pas,
irrépressiblement attirés par mon sage décolleté.

Le jour tombé, le vent enfin muet, au clair de lune
dans le petit bois, nous nous sommes retrouvés.
Une balade nocturne sous le dais étoilé nous avons improvisé ;
une belle complicité se tissait, aucune  promesse échangée,
juste prendre le temps de vivre l’instant et en profiter,
de tous nos sens inquiets, impatients et en éveil.

Tout contre son torse, je me laissais bercer par son doux parfum
qui m’enivrait. Il y eu  ses mains sur moi, ses tendres caresses,
la passion qui montait, s’installait quand soudainement  il m’a
fougueusement  dégrafé et jeté sur la mousse du sous-bois,
moi, le  95 C qui avait avec patience réussi à l’attirer.
Il ne voyait plus qu’elle.
Elle m’avait encore une fois piqué la vedette.

Posté par _Sammy_ à 08:00 - Eva-Alix - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • ça commence comme un épisode des dames de la Côte et ça finit à la manière de Basic Instinct
    J'aime bien ce contraste !

    Posté par Le Chat, 28 septembre 2007 à 13:10
  • J'aime beaucoup la fin, que je trouve tres drole!
    Un texte du point de vue d'un soutien-gorge... il fallait oser!
    Un recit leger et frais. La phrase sur les bouteilles d'eau est particulierement bien choisie, je trouve.

    Posté par Janeczka, 28 septembre 2007 à 13:50
  • Début leger et romantique on se laisse bercé gentiment par une ambiance bucolique et vlam !
    très sympa !

    Posté par isabel, 28 septembre 2007 à 13:57
  • je soutiens!

    moi aussi je soutiens et approuve l'avis général. Bien trouvé ce point de vue peu commun.
    Et la progression anodine jusqu'à la chute...du narrateur!!!

    Posté par fabeli, 28 septembre 2007 à 22:50
  • Un beau texte, tout en dentelle et en subtilité. Merci pour le sourire qu'il m'a provoqué. Un bel enchantement.

    Posté par virgul, 30 septembre 2007 à 09:42
  • Hilarant!

    Posté par Arthur HIDDEN, 30 septembre 2007 à 10:55
  • Le soutien-gorge est une de vos armes, mesdames, capable de térasser n'importe qui… Si maintenant ils se mettent à parler, nous sommes perdu.
    Quelle imagination.

    Posté par le chien, 01 octobre 2007 à 15:02
  • Ahhhhhhhh faire parler un soutif !!! Super !

    Mais c'est vrai que quand même si c'est lui qui avait fait tout le travail.. vous imaginez si le "bel ami" ne s'était interessé qu'au "95 C" ??
    Il se serait fait traiter de fétichiste !

    Bon moment de lire ce texte, merci.

    Posté par ilescook, 05 octobre 2007 à 10:55

Poster un commentaire