Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

06 octobre 2007

Barbe-bleue (Juliette03)

Un riche et maigre commerçant terrifiait ses vendeuses, surnommé par celles-ci Barbe-Bleue ( du nom de ses camions, sillonnant la France), vendeuses successives dont on ne sait ce qu'elles sont devenues..

Il proposa un jour à la petite Juliette de l'embaucher...Celle-ci, connaissant le bonhomme, s'y refusa mais, suite à la baffe que sa mère lui donna, elle dût accepter.

Quelques temps plus tard, Barbe-bleue dût s'absenter, pour visiter ses clients...Il confia "les clés de la maison" à la petite Juliette, avec interdiction d'ouvrir un certain coffre....

Rongée par la curiosité (vous connaissez les femmes), dès qu'il eût le dos tourné, elle ouvrit le coffre et découvrit 7 CV d'anciennes vendeuses.... L'horreur... Elle appella sa collègue, Anna-Maria :

- Anna, chère Anna, devine ce que je viens de découvrir !

- Non, je ne veux pas savoir, dit Anna-Maria, je respecte l'interdiction de Barbe-bleue

A cet instant, surgit "Barbe-bleue" qui entendit la conversation.

- La curiosité est un vilain défaut, Juliette...je voulais tester votre honnêteté... vous êtes virée...Et, se tournant vers Anna-Maria :

- Cela fait 7 ans, que vous travaillez avec moi, vous n'avez jamais eu la curiosité de regarder dans le coffre, malgré les tentatives de vos collègues trop curieuses...Votre discrétion vous honore....Je peux donc vous faire confiance..Je vous nomme responsable de la boutique pendant mon absence....et, il lui donna solennellement les clés de "la maison".

Posté par patitouille à 09:30 - JulietteO3 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

  • c'est très drôle. le mélange réalité et conte de fée est bien réussi.

    attention à la ponctuation. j'ai enlevé les espaces avant les virgules, et deux trois autres bricoles.

    joli consigne, bravo à toi, c'est très original et léger.

    Posté par pati, 05 octobre 2007 à 20:42
  • Juliette aurait du rester avec son Roméo.

    Posté par mab, 06 octobre 2007 à 10:10
  • Ecrit comme un conte, j'ai bien aimé ce texte.

    Posté par brig, 06 octobre 2007 à 10:15
  • Jolie idée très bien développée ! Tout bon !

    Posté par AMANDA, 06 octobre 2007 à 11:24
  • très léger, on imagine meurtre...et finalement c'est la rumeur qui perd la face !

    Posté par isabel, 06 octobre 2007 à 11:35
  • Barbe-bleue

    Merci pour vos coms...C'est vrai que je ne me relis pas assez (je déteste me relire)..j'écris sur le vif..Au départ, je ne sais jamais quelle idée va surgir...Savez-vous que la marque Barbe-bleue existe vraiment ! camions qui sillonnent les campagnes pour vendre des vêtements..Mon mari a failli se faire embaucher..mais, vu les conditions, il a préféré (après bien des difficultés) se mettre à son compte...Mais, ceci est une autre histoire que je vais aller continuer sur mon blog...
    Sympath en tout cas tous ces textes...On prend beaucoup de plaisir à écrire (d'accord, je prends des libertés avec la syntaxe, mais, je sais que je ne serai pas notée..(lol)....

    Posté par juliette03, 06 octobre 2007 à 12:41
  • J'aime beaucoup cette adaptation moderne!
    Seul petit bemol: la ponctuation (qui n'est pas toujours facile, il faut le dire!)...

    Posté par Janeczka, 06 octobre 2007 à 13:31
  • C'est mi-mi cette histoire de Barbe Bleue commerçant sur les routes de France....

    mais moi aussi je suis curieuse hi hi (j'aurais fini au placard avec ton Barbe Bleue !) que vend il ton Barbe bleue ? des rasoirs ? des sous vêtements féminins ?

    Posté par ilescook, 06 octobre 2007 à 14:16
  • Comment , mais c'est bien sûr. Comment, moi, ai-je pu passé à côté de Barbe-Bleue alors que je n'avais pas oublié Soeur Anne ? Cette consigne n'aurait pas pu être sans ton texte.

    Posté par Claire, 06 octobre 2007 à 19:34
  • J'aime bien la forme conte, c'est une super bonne idée, bravo !

    Posté par Chiara, 07 octobre 2007 à 09:30
  • Très drôle

    Posté par Arthur HIDDEN, 07 octobre 2007 à 09:59
  • bravo à Juliette à l'imagination toujours aussi féconde

    Posté par andrée, 07 octobre 2007 à 20:45
  • la curiosité est un vilain défaut !
    cela m'étonne que sa "baffeuse" de mère, ne le lui ai pas dit !
    une belle mise en mots de la consigne.

    Posté par rsylvie, 08 octobre 2007 à 09:16

Poster un commentaire