Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

09 octobre 2007

Mélange de gen(re)s ( Le Chat )

Pier m'aimait mais sans oser me l'avouer.
Pol osait m'avouer son amour mais je n'en étais malheureusement pas l'objet.
Jack se laissait être mon objet mais je ne l'aimais pas.

Dans ce quatuor à cordes tendues, je me perdais souvent mais savourais une jeunesse légère qui le temps d'un été m'a permis de découvrir les méandres et les jeux de l'amour.

Nous nous aimions, mal. Nous nous faisions du mal, avec amour. Mais ce savant mixage ne survivrait pas au temps de la légèreté et de l'insouciance. Car par la force des choses, ces temps-là finissent toujours par s'éteindre.

Les grandes échéances de la Rentrée approchaient. Pier, tout en continuant à me couver du regard, laissait ses parents organiser son avenir et l'inscrire à Berkeley. Pol n'en parlait pas mais, maintenant que sa soeur lui avait trouvé une petite maison au coeur de Soho, se préparait à partir. Quant à Jack, il savourait ces derniers jours de vacances en notre mutine et coquine compagnie avant de commencer, sans enthousiasme, un job de consultant junior.

Et moi ? Moi, je me consumais d'amour pour Pol. Qui n'arrêtait pas d'en aimer une autre. Sans pour autant que je connaisse le nom de l'élue. Jusqu'à ce soir de pleine lune où, partant rejoindre le trio, je le surpris avec Jack, au pied des escaliers de Montmartre, et qu'il lui donna solennellement les clefs de la maison...

Posté par patitouille à 17:00 - Le Chat - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

  • Au bout de quatre lignes je personnifiai l'héroïne avec le visage de Jeanne Moreau : "On s'est connu, on s'est reconnu…"
    Joli texte.

    Posté par le chien, 09 octobre 2007 à 18:24
  • Une chute surprenante, charmante et de notre temps. Bref, une histoire d'amour, quoi ! Parce que c'est souvent compliqué une histoire d'amour...
    J'ai passé un agréable moment, merci.

    Posté par Plum', 09 octobre 2007 à 18:32
  • J'ai bien aimé ce texte....Tu as une bien agréable manière de poser les mots.

    Posté par kloelle, 09 octobre 2007 à 20:08
  • La fin un peu douce-amere me plait. Le debut du troisieme paragraphe est tres bien ecrit. Bien joue.

    Posté par Janeczka, 09 octobre 2007 à 20:59
  • Tiens, le Chat, elle me plaît beaucoup ton histoire. Elle me fait un peu penser à la si belle chanson de Marie Laforêt, "Ivan, Boris et moi". Si tu cherches sur daily motion ou You tube, tu la trouveras.

    J'aime beaucoup, parce que c'est très réussi. C'est un joli morceau de jeunesse insouciante, avec de la gravité là-dedans

    Et pour le sentiment, eh bien, heureusement qu'il lui reste Pier, non ? (hum-hum...)

    Posté par Pivoine, 09 octobre 2007 à 22:01
  • oui, j'ai bien aimé aussi. en plus grinçant, ç'aurait pu être signé par Guitry, ou pour le vaudeville par Feydeau...

    mais je trouve que tu évites bien ce piège, et ton texte respire l'émotion, tout simplement.

    non, c'est pas simple, les histoires d'amour... yen a même qui disent qu'elle finissent toujours mal )

    Posté par pati, 10 octobre 2007 à 09:09
  • On pourrait en faire un film " Jules et Jim et..."
    C'est un excellent texte bien structuré, la fin surprend ( un peu, cela relève de la fatalité )mais l'ensemble est délicat.
    J'aime bien les prénoms que tu écris phonétiquement, cela donne plus de crédibilité au tout !
    Bravo !

    Posté par Amanda, 10 octobre 2007 à 10:12
  • .......★

    moi je suis fan...les meli melo amoureux ça me plait...
    et puis ce texte tombe fort à propos après une discussion "bloguesque" enflammée et pleine de partis pris dans laquelle je viens de me prendre ce matin et concernant la fidélité et l'engagement...Surprenant mon Chat, non...?

    Posté par juju.k, 10 octobre 2007 à 12:36
  • joli ballet amoureux. j'aime beaucoup.

    Posté par souliers vernis, 10 octobre 2007 à 12:36
  • il y toujours quelqu'un en trop à un moment donné et c'était fort bien amené.

    Posté par mab, 10 octobre 2007 à 15:00
  • C'est bon, cette histoire de jeunesse folle et désinvolte où, à 4, on joue pendant les vacances,avec l'amour au risque souffrir à la rentrée .

    Posté par Charlotte, 10 octobre 2007 à 15:31
  • Quel joli texte qui chante comme une musique...

    Tu as décrit la carte du Tendre avec une jolie poésie légère.

    J'ai vraiment aimé

    Posté par ilescook, 10 octobre 2007 à 21:56

Poster un commentaire