Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

18 octobre 2007

1. Bonne mauvaise surprise… (Toncrate)


… le quai du métro est noir de monde à Barbès :
gare aérienne il pleut, sous terre il fait soleil,
c’est la grève dit-on, de partout on débraye,
je vais aller à pied à la station Abbesse.

Le long de l’avenue, nez en l’air,  je me presse
c’est alors que je vois à nul autre pareil
un bâtiment nouveau, un drôle d’appareil
qui de l’architecture attribue la prouesse.

Bientôt à mes fusains de mémoire je peins
cette église factice ou ce temple païen,
aux vitraux effilés comme des guillotines.

Le soir même la mode aura gagné le tertre
de la place aux perrons chacun copie le maître,
les tableaux se vendront comme chocolatines…

Posté par Coumarine à 09:30 - Toncrate - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • Hello Toncrate...toujours fidèle à tes sonnets on dirait?
    Avec l'entourloupette de l'incipit...
    Mais bon...on te pardonne puisque le sonnet se balance aisément sur sa musique... pour moi c'est l'essentiel

    Posté par Coumarine, 18 octobre 2007 à 13:23
  • J'adore ça : une forme bien classique que le langage et la rythmique interne modernisent d'un coup et transforment en une sorte de comptine moderne !

    Posté par Ello4vents, 18 octobre 2007 à 17:07
  • superbe ! une réussite, et l'incipit est très bien utilisé, il fallait y penser

    Posté par matarjeu, 19 octobre 2007 à 09:31
  • En te lisant, Toncrate, je me suis souvenue des escaliers meurtriers de la station Abbesses que j'ai montés à pied... Même pas un mois après un traitement qui m'avait laissé sur les rotules. La station Abbesses m'a achevée, quasiment o)

    J'aime assez bien ceci:

    "Bientôt à mes fusains de mémoire je peins
    cette église factice ou ce temple païen,
    aux vitraux effilés comme des guillotines."

    Pas mal du tout...

    Posté par Pivoine, 19 octobre 2007 à 16:04
  • Sacre Toncrate, toujours le premier! A croire que Coum' te file les consignes en avance
    Blague a part, j'ai beaucoup aime ce sonnet, la rythmique, les mots choisis, la situation decrite. Un coup de maitre, en effet...

    Posté par Janeczka, 19 octobre 2007 à 17:49
  • Ah je n'avais pensé à une église, une piste à travailler.

    Posté par mab, 20 octobre 2007 à 08:12
  • Joli musique que ce sonnet là ! Merci

    Posté par ilescook, 20 octobre 2007 à 13:47
  • Une belle manière de supporter les inconforts d'une situation: écrire un sonnet. Bien venu de surcroît.

    Posté par Arthur HIDDEN, 21 octobre 2007 à 12:51

Poster un commentaire