Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

22 octobre 2007

20. Le cri. (ilescook)

  Mauvaise nouvelle, le quai du métro est noir de monde !   De cela je m’en souviens. Je vais être en retard…   Mon cœur s’accélère, je déteste la foule. Je joue des coudes, je me faufile, il ne faut pas que je le rate ce métro là ! En face, une affiche attire mon regard… des barres enchevêtrées s’impriment dans ma tête, me font vaciller. Elles sont hypnotiques et augmentent mon malaise. J’ai respiré, essayé de détourner mon regard.   De tout cela je m’en souviens parfaitement.   Et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:35 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

22 octobre 2007

19. Vous, Jeanne (Francine)

Mauvaise surprise, le quai du métro est noir de monde ! Vous auriez préféré un peu moins d’invités mais qu’à cela ne tienne, vous vous plierez aux quatre volontés de ces inconnus. Plop ! Champagne pour tous et tous au champagne ! Insatisfaite que vous êtes, vous vous éclipsez déjà de cette douce sauterie. Dehors, le temps s’est un jour arrêté. Les vautours numériques guettent les champs bétonnés, à jamais déminés de toute trace d’humanité. Confinée dans cette architecture complexe, répétitive, Mère Nature est bien seule.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 octobre 2007

18. De jolis projets. (matarjeu)

Mauvaise surprise, le quai du métro est noir de monde ! Quelle idée les organisateurs du concours ont-ils eue de choisir un samedi après-midi pour le dépôt des maquettes ! Le projet de vitrail que j’ai réalisé est un pur chef d’œuvre. Tout à l’heure, lorsque je le sortirai de son emballage de papier bulle, nul doute que le jury ne soit ébloui par le graphisme et les tons chatoyants mûrement choisis. Je vais remporter ce prix qui m’ouvrira toutes les portes. J’imagine déjà la réception à l’Hôtel de Ville, la ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
22 octobre 2007

17. Vertigo. ( Kloelle)

Mauvaise surprise, le quai du métro est noir de monde !J’aimerais croire que j’ai un autre choix que celui de plonger dans cette bouche humaine mais ce rendez-vous est important alors je me glisse, je me fraye dans le reflux des corps qui vont et viennent au rythme indolent des rames.Je n’ai pas fait deux mètres que déjà mon bras droit se perd entre le dos trapu d’un ouvrier chauffagiste et le sac vintage d’une petite demoiselle aux cheveux trop bien lissés. J’ai cette étrange impression de perdre les limites de mon corps,... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]