Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

04 novembre 2007

Goûts et couleurs (AlainX)

Tante Babette prit une profonde inspiration, elle serra les lèvres et se pinça le nez. Ne pas inhaler cette horrible pestilence. C'était chaque fois la même chose lorsqu'elle passait devant cette vitrine. Une sorte de profond dégoût. D'égout, c'était le mot, ça en avait presque l'odeur. Il est vrai que ces soi-disant biscuits avaient la couleur de l'étron. Ils osaient en ériger des montagnes de ces saletés à vous faire devenir diabétique. Et toutes ces vieilles biques qui se précipitaient pour acheter. C'était immonde.

Hélas, elle ne pouvait se soustraire à ce supplice, le magasin était sur le chemin de son travail. Elle était forcée d'y passer deux fois par jour. Deux fois par jour se boucher le nez, deux fois par jour refouler la nausée qui lui montait du ventre. Elle voyait des veuves en manque de sensualité, sortir du magasin, l'œil torve, en croquant avidement dans de grosses meringues qui leur éclataient à la gueule. Du sucre jaillissait de leurs bouches fétides et elles s'essuyaient d'un revers de main qui se voulait élégant, mais était aussi ridicule qu'un geste aguicheur de péripatéticienne sur le retour.

Et toutes ces boîtes de biscuits d'un kitch absolu. Il fallait ne pas craindre le ridicule pour en acheter. Déjà, oser les fabriquer était une insulte au bon goût. Mais vouloir se les procurer à prix d'or, frisait l'inanité d'un monde décadent.

Tante Babette est morte cette nuit. L'anneau gastrique qu'elle s'était fait poser était infecté. Une septicémie foudroyante venait de l'emporter.

Posté par pivoineblanche7 à 09:54 - Alainx - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

  • effectivement les goûts et les couleurs... mais c'est quand même dommage pour cette pauvre Babette de s'être privée des menus plaisirs de la vie.

    Posté par claire, 04 novembre 2007 à 10:49
  • eh bien Saint Pierre ne la fera pas entrer directement au paradis ta Tante Babette !

    Elle a manqué de joie de vivre !

    Posté par ilescook, 04 novembre 2007 à 11:44
  • Moi je crois plutôt qu'elle en a profité jusqu'à l'écoeurement, l'obésité morbide et le l'anneau devenu vital.
    Triste mort....

    Posté par kloelle, 04 novembre 2007 à 11:50
  • Bonjour Alain. Ton texte est très bien, évidemment, mais ce n'est pas l'un de mes préférés... Je suis un peu surprise (enfin, c'est le jeu, quand l'inspiration née de la photo va vers l'obscur, mais oui, je sais c'est le jeu. Et ici, c'est variable, je veux dire, l'allusif n'est pas aussi marqué que je l'ai lu dans d'autres textes. Seulement, je pense un peu aux gens qui portent un anneau, et pour lesquels c'est un tel combat !

    Ah-ah, sinon c'est bien écrit et je me rappelle ce que je t'ai répondu sur les tocs (par mail o

    Posté par Pivoine, 04 novembre 2007 à 14:13
  • Et bien moi je trouve ce texte excellent!

    Posté par Arthur HIDDEN, 04 novembre 2007 à 15:17
  • Alainx, fidèle à lui-même et à son humour noir, j'adore... il faut savoir rire de tout. Pauvre tante Babette... C'est une fable d'Alainx il suffit d'en trouver la moralité.

    Posté par Christine_, 04 novembre 2007 à 19:40
  • Alain... et voilà le provocateur de service...!!
    Il faut s'accrocher à ce texte...couleur de l'étron ...non mais des fois!!!
    (tiens moi j'aurais suggéré à quoi cela faisait penser, sans le dire explicitement.)
    Le deuxième paragraphe est jubilatoire, magnifiquement écrit, dans le cynisme...et l'humour grinçant...

    Posté par Coumarine, 04 novembre 2007 à 22:53
  • Ah oui ? Coumarine ? Tu aurais suggéré ??
    Hé bien tu es encore pire que moi !!! )

    Merci aux commentateurs/trices.
    Je me doute qu'un tel texte ne peut que faire surgir des réactions contrastées !!
    Je ne dirai pas qu'il est fait dans ce but... mais presque !!...

    Cela dit (pour répondre à Pivoine), les gens qui portent un anneau sont largement capable de faire la part des choses ! (me semble-t-il...)

    Posté par Alainx, 05 novembre 2007 à 10:42
  • mais pourquoi un anneau si la seule odeur du sucré la révulse ?

    Posté par matarjeu, 05 novembre 2007 à 17:44
  • C'est excellent... mais j'en connais qui ont un compte à régler avec les Babette ;~)

    Posté par Oncle Dan, 06 novembre 2007 à 06:13
  • Martajeu, c'est justement APRES la pose de l'anneau que la répulsion est venue....

    Posté par Alainx, 06 novembre 2007 à 19:29
  • Une satire bien de notre époque, dans notre société où l'abondance de nourriture est confrontée aux problèmes de surpoids.
    Je me suis régalée de cette lecture, merci.

    Posté par Plum', 07 novembre 2007 à 17:07

Poster un commentaire