Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

10 novembre 2007

Babette rattrape les blancs (Gino Gordon)

------------------------ Tante Babette prit une profonde inspiration et ouvrit la bouche. L'assemblée familiale était suspendue à ses lèvres, mais rien ne sortit. Il y eut des regards affolés. On conjura, après moult palabres et hypothèses, que Tante Babette avait certainement oublié son texte chez le petit marchand de biscuit du marché couvert. On dépêcha un domestique pour lui rapporter son discours, mais il revint bredouille. Il avait bien cherché le petit papier dans la pile de biscuits mais devant la menace sismique... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:10 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

10 novembre 2007

Tante Bette (Arthur Hidden)

 Tante Bette prit une profonde inspiration. Il lui en fallait du courage pour entrer dans la pâtisserie du chef-lieu tenue par un compagnon de chasse de ses frères et où tout le monde la connaissait. Elle, la fille cadette un peu zinzin de cette famille bourgeoise imprégnée des idées antisémites de Maurras. Elle qui était partie au grand dam de sa famille, deux ans après la fin de la guerre de quatorze, vivre quelques mois avec une sorte de saltimbanque. Elle qui, toute honte bue, était revenue, plus maigre qu’un... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
10 novembre 2007

Langues de chats: (melle e.)

"Tante Babette prit une profonde inspiration". Il fallait quelle reste calme, malgré ces trois filous, plantés devant elle, se léchant les babines, le ventre gros de leur festin. Il fallait quelle reste calme, déjà, les palpitations apparaissaient, les sueurs dégoulinaient, la tête tambourinait. Chocolat, Caramel et Vanille, les trois chats de la voisine, achevaient de s'empiffrer des gâteaux qu'elle venaient de préparer pour la foire du lendemain. Ils n'en étaient pas à leur première. Et pour ses nerfs fragiles, ce... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 16:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 novembre 2007

Partir au bout du monde....(pourquoi pas)

Tante Babette prit une profonde inspiration. Je la trouvai encore plus jolie qu’à son habitude, ses yeux pétillaient et son teint rosissait sous le coup d’une   émotion dont nous n’allions pas tarder à connaître la cause ;« Voilà mes chéris, j’ai une grande nouvelle à vous annoncer ! – Je m’en vais ! »-« Tu t’en vas ? »  D’ une même voix nous explosions d’incrédulité.- « Oui, je m’en vais ! Je pars au bout du monde, de l’autre côté de la terre. Ne soyez pas tristes, ce n’est pas vous que je fuis, c’est toute cette... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]