Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

12 novembre 2007

Au suivant!

Nous lirons encore les textes de:  mabFeuillysodebellemarouLaura (dernière participante....) Pivoine étant malade...il convient de m'envoyer les textes à moi si vous le voulez bienLe dernier qu'elle m'a transféré est celui de matarjeu Si vous ne voyez pas apparaître votre pseudo..renvoyez-moi votre texte SVP coum.coumarine@gmail.com Je ferai de mon mieux pour assurer l'interim... Edit: je clôture ici les participations... le dernier texte paraîtra le 13 au soir Le 14 au soir la nouvelle consigne...!
Posté par Coumarine à 19:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 novembre 2007

Le bleu, les bleus de Babette (Cassandrali)

Tante Babette prit une profonde inspiration. L’émotion était intense.Cela faisait si longtemps...C’était juste après la guerre. À l’époque, ce n’était pas cette belle biscuiterie où profusion rime avec gourmandise. Non, juste une petite épicerie aux étalages peu achalandés.Elle y avait vécu seule avec sa mère après que son père, mobilisé, ait été constitué prisonnier et envoyé au fin fond de l’Allemagne. Sa mère ne lui avait jamais montré le moindre signe d’affection ; elle n’était que son souffre-douleur. Un mot déplacé, un... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 18:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 novembre 2007

La bêtise (fabeli)

Tante Babette prit une profonde inspiration et posa ses yeux clairs sur nos mines désolées. -Qui a renversé le bocal ? D’un coup d’œil je regardai mes frères qui baissaient la tête d’un air contrit. Nous connaissions tous le nom du coupable et, tous, nous étions bien décidés à ne pas le donner. Ce code d’honneur que nous respections depuis notre plus jeune âge ne serait jamais entaché par notre trahison. Tante Babette allait et venait devant nous de son pas majestueux. Sa robe soyeuse chatoyait dans la pénombre rayée de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 novembre 2007

Tout est prêt (rsylvie)

Tante Babette prit une profonde inspiration… et souffla la bougie. Elle a mis la jolie robe qu’elle garde pour les jours de fêtes.Celle en lin, couleur de lune avec un petit col Claudine, surmonté de passementeries.Ces broderies… elle s’en souvient comme si c’était hier.- …tu vas t’abîmer les yeux, ma pauvre Babette, à faire tes dentelles. C’est plus de ton age ! Mettre des lunettes ? Il n’en était pas question. Elle était trop coquette. Et puis, elle aimait bien l’entendre. C’est qu’il l’aimait encore… Qu’il l’aimait toujours. ... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 10:12 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
12 novembre 2007

L’annonce (Caro)

    Tante Babette prend une profonde inspiration et pousse la porte vitrée. Une jeune vendeuse se tourne vers elle. Babette rougit, elle se sent ridicule. « Vous désirez? Les sablés sont en promotion. » Elle s’arme de courage « Je viens pour l’annonce. » L’autre hausse les épaules et lui désigne un bureau au fond d’un couloir.   Encore un effort. Trois coups secs. De l’autre côté, on raccroche brusquement le téléphone. « Entrez !». Un regard perçant la dévisage. Elle fait un pas en avant et... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 09:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]