Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

24 novembre 2007

34_Le cadeau (Fabeli)

Je n’ai pas mis les bonnes chaussures ce matin, j’ai froid aux pieds. J’aurais peut-être dû tourner dans cette rue, celle de la pâtisserie. Ici, il n’y a pas de boutiques. Les gens autour de moi marchent vite, tête baissée contre le froid.
C’est pour voir de jolies vitrines que je suis sortie. Je cherche un cadeau pour Louis. Il va bientôt rentrer en permission. Il viendra me voir à la maison. Il est si beau dans son uniforme aux galons dorés !  Nous prendrons le thé dans le salon bleu, puis il me proposera de marcher jusqu’à la fontaine aux fées. Il tiendra ma main, me parlera à l’oreille. Je lui donnerai mon cadeau et nous ferons un vœu.
Je sais ce qui lui ferait plaisir. Il est gourmand, je vais acheter des chocolats fourrés au praliné. Je trouverai les meilleurs chez Duroy, place des arts. Il faut que je retourne vers le centre. Je n’aurai pas dû venir ici. J’ai froid. Le vent est trop violent sur le pont. Où vont tous ces gens ? Je préfère redescendre les escaliers. La place des arts est bordée de grands arbres. Il n’y a pas d’arbre ici. Je n’ai pas mis les bonnes chaussures ce matin. Et je n’ai pas trouvé mon manteau. Maman sera fâchée.

- Oh ! Madame Duclos ! Vos mains sont glacées et vous êtes sortie en pantoufles. Je suis contente de vous avoir retrouvée si vite. On va retourner au centre, l’heure du dîner approche. Voici votre manteau, je l’ai pris avec moi quand je me suis rendue compte que vous aviez encore quitté votre chambre. Où alliez vous cette fois ?

Posté par _Sammy_ à 08:30 - Fabeli - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    Tout en émouvante finesse.....

    Posté par Kloelle, 24 novembre 2007 à 08:49
  • joli texte effectivement... balade dans le monde des souvenirs...

    Posté par ilescook, 24 novembre 2007 à 09:46
  • Un tres joli texte, mais la fin est tellement triste...

    Posté par Janeczka, 24 novembre 2007 à 10:35
  • J'ai été profondément touchée par ce texte. Il m'évoque hélas une situation actuelle d'un proche.

    Posté par brig, 24 novembre 2007 à 11:25
  • Une bien jolie manière d'aborder Alzeimer.

    Posté par Virgul, 24 novembre 2007 à 16:08
  • Et encore elle a l'air bien entourée alors que dans certaines maisons c'est un véritable en fer !
    Ton texte est plein de prévenance pour cette pauvre égarée !

    Posté par azalaïs, 24 novembre 2007 à 19:20
  • merci

    pour vos commentaires positifs.De cette maladie dont on parle beaucoup maintenant je ne connais que peu de choses. Je lis les journaux. Ma grand mère en était atteinte mais c'était il y a plus de 20 ans et je ne me rendais pas alors trop bien compte, occupée à vivre mes 20 ans. Je suis heureuse que ce texte vous ai touchés.

    Posté par fabeli, 24 novembre 2007 à 21:22
  • Ton texte m'a beaucoup plu. Touchant...

    Posté par lisounette, 25 novembre 2007 à 11:32
  • Très touchant comme texte, j'aurais aimé être plus original avec un autre adjectif, mais celui-ci est tellement pertinent par rapport à ton récit, que c'est évidemment le premier mot qui vient à l'esprit : touchant.

    Posté par le chien, 26 novembre 2007 à 14:50
  • Au début, j'ai marché à fond !

    Posté par Sodebelle, 26 novembre 2007 à 23:11
  • touché

    Je suis ravis de découvrir ce texte magnifique, original ... La chute arrive comme une cerise sur le gâteau, surprenante, et touchante.
    Bleu Lotus

    Posté par bleulotus, 29 novembre 2007 à 18:32
  • encore merci

    lisounette, le chien, sodebelle et bleu lotus pour vos appréciations. Cette maladie est si mal comprise dans nos sociétés d'utilité et de performance. "On" n'a pas de temps pour ces gens là. Pourtant certains dont c'est le métier font un accompagnement formidable.

    Posté par fabeli, 29 novembre 2007 à 22:05

Poster un commentaire