Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

26 novembre 2007

37_Mal dans mes talons (Polly)

Je n'ai pas mis les bonnes chaussures ce matin. A cause de Sam. Il a caché mes baskets, et je ne pouvais tout de même pas venir en tongs, ni en godillots de marche, j'aurais eu l'air fin ! Avec mes baskets j'aurais été à l'aise, elles sont fines, noires, avec une petite fleur dorée et elles sont bien assorties à mes robes légères. Mais Sam n'était pas de mon avis, il me voulait féminine à croquer. Il a choisi une jupe froufroutante, un corsage appétissant et ces échasses sophistiquées qu'il m'a achetées pour mettre aux pieds.

Je suis là, près du buffet, à ne pas oser faire un pas. Je n'ai jamais appris à marcher avec des talons, je n'ai jamais appris l'élégance, à me tenir dans un salon. Moi, je suis fille des champs, j'aime courir dans les chemins, grimper sur les parois bien lisses, et quelquefois glisser sur les neiges du printemps.

Je prends en main un verre de vin, je grignote quelques toasts et je regarde Sam avec son beau costume qui se pavane parmi les huiles du canton. Ce déjeuner a de l'importance pour un projet qui lui est cher. Comme il a insisté, j'ai accepté de venir ; mais je me sens, près du buffet, comme une décoration de noël, un peu trop brillante, trop maquillée, un peu inutile en somme. Un gros monsieur, les yeux vitreux, ne cesse de me lorgner. Je bouge un peu les pieds mais ne sais pas où me cacher. Je vise plus loin un fauteuil et m'élance pour une approche. Par malchance je m'étale aux pieds de Sam, j'ai croché un pied de dame. Le nez sur le carreau j'admire la brillance des chaussures vernies de Sam. Je n'ose pas lever les yeux.

Posté par _Sammy_ à 10:30 - Polly - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

  • La maladresse et l'embarras social sont bien depeints. Un bon debut!

    Posté par Janeczka, 26 novembre 2007 à 12:10
  • Bien fait pour Sam, tu lui as cassé sa poupée !

    Posté par Amanda, 26 novembre 2007 à 14:34
  • on s'y croirait

    Posté par brigetoun, 26 novembre 2007 à 16:26
  • C'est criant de vérité, et amusant en plus !

    Posté par matarjeu, 26 novembre 2007 à 18:15
  • toujours conserver les apparences comme si les autres ne vivaient pas la même chose. Des miroirs qui nous renvoient ce que nous ne voulons pas voir, on se prend les pieds dans un bassin de gens hypocrites. Au fond, vous valez mieux que ça.

    C'aurait du être marrant la vue du bas. Vous n'en avez pas ri ?

    Posté par M. Pones, 26 novembre 2007 à 19:11
  • Oui j'ai bien aimé.

    Posté par Kloelle, 26 novembre 2007 à 20:29
  • je ne parierais pas sur la longévité de ce couple mal assorti !

    Posté par Sodebelle, 26 novembre 2007 à 23:19
  • Je me suis servi de ton idée hier soir , mais moi je l'ai quitté pour me jeter sur les petits fours et le caviar ! être soi avant d'être marionnette !

    Posté par azalaïs, 28 novembre 2007 à 09:22
  • merci pour vos commentaires.
    La poupée effectivement est toute cassée. Quant aux apparences sociales, ma foi, elles ne sont que des armures fragiles, et sans doute que ce couple n'a pas tenu pour la simple raison qu'elle n'est pas du tout son genre. Les petits fours étaient bons Aza?

    Posté par polly, 28 novembre 2007 à 14:54
  • super ce texte !! et quelle chute !

    Posté par ilescook, 29 novembre 2007 à 20:20
  • Et à quand la suite Polly ? J'ai aimé ton texte. Oui, on s'y croirait !

    Posté par Noisette, 01 décembre 2007 à 21:14

Poster un commentaire