Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

30 novembre 2007

1. La proposition malhonnête (Sodebelle)

Ma chère Maman,

Je l'avais demandé ce bébé ?
NON.
Ce n’était pas programmé, je sais.
« Accident », voilà son nom. Bien joli ce prénom-là, vraiment !
Il est laid et maigre, il geint sans arrêt et sent la peste: j’en ai déjà complètement marre et mal à la tête.
Si on le donnait à des gens ?
Si on le mettait dans la boîte à bébés, comme l’histoire à la télé ?

Par contre, je garderais bien le satellite inter planétaire apporté par cet enfant non désiré.
Impossible de le rendre : je l’ai déjà déballé et égaré des minis pièces… désolé… pas fait exprès…

C’était bien à trois, en triangle.
Maintenant, c’est carré-coincé.
Alors je dois aller chez l’Analyste de mon Nombril avec toi.
C’est le choc: je n’accepte pas ce frère.
Rejet total.
Blocage dans le programme de ma cervelle… C’est dommage, hein ! Ça ne passera jamais…
Après on ira chez Mac Do ?
Pendant ce temps, Papa reste ici, donne le biberon et change les langes malodorants de la crevette.
Partage correct des rôles à mon avis.
Voilà le bon plan !

Ma proposition finale :
Papa garde Accident et moi je te garde, Ma Maman à Moi. On s’adore tellement, hein, ma chérie ? On n’a pas besoin de Papa et de ses petites graines à problèmes grossissants.
Je te préfère mince et belle comme avant: fais de la gym post-natale s’il te plaît. Ne te laisse pas aller.

Je ferai l’impossible et le reste: la vaisselle, le ménage, passer l’aspi et les câlins…

Promis !

Ton fils préféré,

TOM

Posté par pivoineblanche7 à 22:29 - Sodebelle - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

  • Voilà... Le premier texte publié est celui de Sodebelle. Bravo pour les U, il en restait un: dans cerveau et j'ai simplement remplacé "mon cerveau" par "ma cervelle".

    Maintenant, j'espère que j'ai pas laissé d'autres U pcq je suis un peu speedée, je rouvre seulement mon ordi ce soir... Alors patience, tout arrivera.

    Pour le reste, ce texte m'a l'air super intéressant, bien écrit, avec de belles trouvailles d'écriture (le triangle et puis le carré coincé).

    Bravo parce que ça me paraît être une consigne particulièrement difficile !

    Posté par Pivoine, 30 novembre 2007 à 22:32
  • Oui c'est une consigne difficile à prendre comme un jeu!
    Pas de problème s'il reste un U
    Sodebelle, tu as magistralement réussi
    Bravo! cette lettre est super vivante!

    Posté par Coumarine, 30 novembre 2007 à 22:39
  • Bravo ! Moi aussi le carré-coincé m'avait tapé dans l'oeil. Vais le faire lire à mon frère qui 35 ans après n'a toujours pas digéré l"Accident"...

    Posté par Noisette, 30 novembre 2007 à 22:54
  • Super le texte! Ca commence sur les chapeaux de roues (zut, j'ai mis des U)

    Posté par cassy, 30 novembre 2007 à 23:32
  • et ben ça a le mérite d'être dit !

    j'aime beaucoup certaines photophrases comme "l'analyste de mon nombril"
    ou "trois, en triangle.
    Maintenant, c’est carré-coincé"...

    Posté par rsylvie, 30 novembre 2007 à 23:38
  • Le texte est parfait. Pas le moindre petit "u".
    (Un bon moyen de les déceler est d'utiliser la fonction "rechercher" de Word)

    Posté par Oncle Dan, 30 novembre 2007 à 23:54
  • Il y a un aspect un peu déroutant, dans ce texte, qui lui donne toute sa saveur...

    Posté par Sunny, 01 décembre 2007 à 01:18
  • Merci Pivoine

    d'avoir remplacé mon "cerveau" avec ta "cervelle". C'est bien pcq c'est le 1er texte que tu le fais, hein oui !
    J'ai vraiment été "titillée" par cette consigne que j'ai mis sur le feu sans attendre et je dois avouer que ce n'était pas SI difficile que ça.
    Quand c'est trop facile, on en a la cervelle qui ramollit flagada.
    Je peux lire les autres textes la conscience allégée du "devoir accompli".

    Posté par Sodebelle, 01 décembre 2007 à 03:34
  • "carré-coincé" et "analyste de mon nombril" j'adore ces expressions. quelle souffrance on devine chez cet(te) ainé(e) qui doit partager une maman jusque-là exclusivement réservée

    Posté par chrysalide, 01 décembre 2007 à 08:29
  • un enfant bien doué et qui a l'audace d'écrire la lettre que tant d'autres ont pensée. La mère sera-t-elle consolée par ce talent ?

    Posté par brigetoun, 01 décembre 2007 à 11:38
  • Bravo ... pas de U et en plus un gros poids qui soulage le narrateur... non je ne l'aime pas cet "accident" !

    Posté par ilescook, 01 décembre 2007 à 13:49
  • Trés dérangeant mais superbe.

    Posté par mab, 01 décembre 2007 à 18:10
  • Bravo, et un texte encore qui fait tilt! jalousie tellement pertinente, et papa qui garde l'accident, ça j'ai adoré.

    Posté par polly, 01 décembre 2007 à 20:46
  • Un aîné qui souffre, puis qui trouve le moyen de dépasser sa jalousie : un superbe exemple !

    Posté par matarjeu, 01 décembre 2007 à 22:47
  • La jalousie enfantine tres bien decrite et des expressions bien choisies.

    Posté par Janeczka, 02 décembre 2007 à 09:48
  • "…Par contre, je garderais bien le satellite inter planétaire apporté par cet enfant non désiré."

    Salut j'ai bien aimé ton texte moi aussi, mais j'ai beau relire, je ne comprend pas cette métaphore. En ce moment je ne sais pas ce que j'ai, je suis un peu long à la détente.

    Posté par le chien, 03 décembre 2007 à 16:23
  • @ le chien

    Dans certaines familles, lors de la naissance d'un enfant, les parents donnent à l'aîné (pour qu'il ne soit pas jaloux ??) un cadeau "de la part du bébé", dans ce cas-ci le satellite inter planétaire.

    Posté par Sodebelle, 05 décembre 2007 à 13:16
  • écriture inspirée

    Ho ma soeur, que c'est joli. Cela est il pure fiction? Pour certains points je le crois... Love.

    Posté par anouch, 15 janvier 2008 à 12:30

Poster un commentaire