Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

30 novembre 2007

2. L'enfant du placard (Rsylvie)

Cher frère, Comment te dire ce que je ressens en ce moment ?Pas facile de mettre des mots quand on a tant détesté !Je te vois mort et, malgré ça, je frémis de rage.Regarde comme la convoitise se lit, dans mes iris.Et bien, ma haine envers toi est proportionnelle.Combien de fois je t’ai craché mon venin,MOI le banni, le méchant, le secret jamais dévoilé. MOI, ton ombre… ta moitié, j’étais assis dans l’armoire,à observer l’affection dont on te chérissait.Dans ma cage de misère je disparaissais, tant j’étais ignoré.Dans mes rêves,... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 22:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

30 novembre 2007

1. La proposition malhonnête (Sodebelle)

Ma chère Maman, Je l'avais demandé ce bébé ?NON.Ce n’était pas programmé, je sais.« Accident », voilà son nom. Bien joli ce prénom-là, vraiment !Il est laid et maigre, il geint sans arrêt et sent la peste: j’en ai déjà complètement marre et mal à la tête.Si on le donnait à des gens ?Si on le mettait dans la boîte à bébés, comme l’histoire à la télé ? Par contre, je garderais bien le satellite inter planétaire apporté par cet enfant non désiré. Impossible de le rendre : je l’ai déjà déballé et égaré des minis pièces… désolé… pas... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 22:29 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
30 novembre 2007

les textes

Je crois que je devrai prendre d'autres dispo pour publier les textes qui je suis sûre, ont déjà été envoyés à Pivoine..voulez-vous me dire qui? merci
Posté par Coumarine à 15:09 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
28 novembre 2007

Consigne 59

Bonsoir à tous Voici la nouvelle consigne, la 59 Une consigne un peu différente cette fois, elle a trois volets - Vous écrirez un texte sur le thème de la jalousie.La jalousie peut concerner tous les domaines (pas seulement l'amour...) - ce sera obligatoirement sous forme de lettre- en aucun cas vous ne pouvez utiliser la lettre uNB. Humour bienvenu Je rappelle la contrainte des 2000 signes maximum (espaces compris) Durant cette quinzaine, vous envoyez votre texte à Pivoine (jardinauxpivoines@yahoo.fr) qui... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 23:26 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
28 novembre 2007

38_De si jolis escarpins… (Boo)

Je n'ai pas mis les bonnes chaussures ce matin.C'est bête.Mais aussi, je ne pouvais pas savoir.Ce matin, il faisait beau. Et puis aussi, ce matin, il était un gars sympa.Sympa et très présentable. Très fréquentable. Et direct.J'aime bien quand y'a pas de chichis. « Tu me plais, je te plais, onse voit ? ».Ca m'énerve quand on se tourne autour pendant des mois, en essayant defaire deviner. J'ai l'impression qu'on se renifle. Alors que c'est sisimple de dire. A 30 ans passés, quand même, c'est mieux d'êtredirect.Hier au soir, à la... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 09:16 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
26 novembre 2007

37_Mal dans mes talons (Polly)

Je n'ai pas mis les bonnes chaussures ce matin. A cause de Sam. Il a caché mes baskets, et je ne pouvais tout de même pas venir en tongs, ni en godillots de marche, j'aurais eu l'air fin ! Avec mes baskets j'aurais été à l'aise, elles sont fines, noires, avec une petite fleur dorée et elles sont bien assorties à mes robes légères. Mais Sam n'était pas de mon avis, il me voulait féminine à croquer. Il a choisi une jupe froufroutante, un corsage appétissant et ces échasses sophistiquées qu'il m'a achetées pour mettre aux pieds.Je suis... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 10:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

26 novembre 2007

36_Zoom arrière (Largo)

Je n'ai pas mis les bonnes chaussures ce matin. Surtout pour un jogging dans ce Delvaux à la poursuite de tous ces gens qui courent remplir un train. Le train de vie des banlieusards démarre sur la pointe des pieds au petit matin brumeux.Moi, je vire. A gauche toute ! Vers le lac, histoire de me mêler aux canards qui regardent, goguenards, passer les trains bondés. Bourrés de voyageurs qui, tous les matins, font tout sauf voyager.Moi, je voyage dans ma tête. Je trottine lubrique dans les pas de l'inspiration du moment qui galope... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 09:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
24 novembre 2007

35_Il suffit de passer le pont… (Azalaïs)

« Je n’ai pas mis les bonnes chaussures ce matin », se disait-elle, le cœur empli d’une détresse sourde. Elle avançait, le buste incliné vers l’avant, les muscles crispés, le souffle court, l’esprit désemparé, tout entier tenaillé par ce tourment unique : elle avait mal aux pieds !Cela avait commencé par un élancement rouge, sournois, insidieux, lancinant, localisé à ses extrémités. Au début, elle avait juste essayé de ne pas y penser, de marcher de façon différente en attaquant le sol avec le talon, en se faisant plus légère … Mais... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 14:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
24 novembre 2007

34_Le cadeau (Fabeli)

Je n’ai pas mis les bonnes chaussures ce matin, j’ai froid aux pieds. J’aurais peut-être dû tourner dans cette rue, celle de la pâtisserie. Ici, il n’y a pas de boutiques. Les gens autour de moi marchent vite, tête baissée contre le froid.C’est pour voir de jolies vitrines que je suis sortie. Je cherche un cadeau pour Louis. Il va bientôt rentrer en permission. Il viendra me voir à la maison. Il est si beau dans son uniforme aux galons dorés !  Nous prendrons le thé dans le salon bleu, puis il me proposera de marcher jusqu’à la... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 08:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
24 novembre 2007

33_Des auspices favorables

« Je n'ai pas mis les bonnes chaussures ce matin » La classe éclata de rire.D’un geste, Mlle Duchaussoy ramena le calme.  Votre traduction est, disons, hasardeuse. Mais je dois reconnaître une certaine logique dans vos propos. Chaussures. Chausser. Chausser des lunettes. Reprenons. Je n’ai pas mis les bonnes lunettes ce matin. Et mieux. Je n’ai pas chaussé la bonne paire de lunettes. »Je ne les mettais jamais mes lunettes. Voyez vous, j’ai bien le teint et l’âme slave. Mais, question charme, rien. J’étais, à 35 ans, condamné à... [Lire la suite]
Posté par _Sammy_ à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]