Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

05 décembre 2007

18. Ma bonne amie (Mab)

Ma bonne amie,

L’on vient de me conter cette chose incroyable, il serait interdit  dès à présent de se servir à des fins épistolaires de la voyelle se plaçant entre le T et le V. La raison en est bien simple : le sentiment exacerbé de dépit profond des consonnes, d’êtres mises  à l’écart par le dénommé Raimbot, poète et coloriste de voyelles de son état.

De A à Z  elles réclament à cors et à cris d’être  également versifiées et colorées par ce poète. Et si cela n’était pas fait elles garderaient en otage l’avant dernière responsable. Il va m’être bien mal aisé de narrer dans les détails et avec l’esprit me caractérisant la soirée d’hier.

Madame de Jenpalidenvie est arrivée à la soirée  complètement enragée. Elle revenait de chez son bon ami Gérard de Jencrève, (je  passe les détails visibles de son après-midi champêtre, brins de paille accrochés à la robe salie, pommettes roses et désordre dans les vêtements) et en viens donc à l’objet de cette colère à peine cachée : le bon ami a ramené d’Italie des sortes de volets avec lattes orientables, afin de se préserver des rayons de l’astre solaire,  et des regards indiscrets. Madame de Jenpalidenvie prend ombrage de cette innovation, dernière mode en Italie,  fait son caprice, tape des pieds, se traîne par terre, prend l’assistance à témoin et appelle l’ébéniste en chef, il doit en installer dès demain, c'est prioritaire!

Incroyable n’est-ce pas !

Me voici bien tracassée car il m’est impossible d’écrire le nom de ces volets, l’amende à cette infraction  me tentant moyennement. (Persienne n’est pas le mot exact, mais s’en approche)

J’envisage de commander la diligence afin de venir narrer de vive voix cette étonnante soirée à vos amis, ils le valent bien !

Bien amicalement.

Martine Lapotine.

Posté par pivoineblanche7 à 09:35 - Mab - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

  • Magistral !

    Posté par clau, 05 décembre 2007 à 09:50
  • Excellent, surtout le 'poete et coloriste de voyelles' que je trouve hilarant

    Posté par Janeczka, 05 décembre 2007 à 10:00
  • C'est excellent...la jalousie sous toute ses formes....le "u" qui se fait parfaitement oublier dans l'harmonie et la fluidité du texte. Bravo.

    Posté par Kloelle, 05 décembre 2007 à 10:19
  • Bravo, très drôle ! J'aime beaucoup ce Raimbot.

    Posté par Posuto, 05 décembre 2007 à 10:21
  • rhoooooooooooo mab...!
    c'est TROP drôle
    Comment s'appelle cette persienne???????
    Bravo à toi
    Et salue ton ami poète Raimbot de ma part hein!

    Posté par Coumarine, 05 décembre 2007 à 11:09
  • bien joli ce texte et si finement décrit !

    Grand bravo !

    Posté par ilescook, 05 décembre 2007 à 11:29
  • un régal - je m'incline

    Posté par brigetoun, 05 décembre 2007 à 12:00
  • Oui, c'est un texte tout à fait excellent. Je l'avais beaucoup apprécié, à la lecture. Bravo, Mab !

    Posté par Pivoine, 05 décembre 2007 à 12:48
  • Hum je prendrais bien le thé avec ces dames...

    Posté par caro(carito), 05 décembre 2007 à 13:17
  • Splendide ! Chapeau bas Mab ! Deux bonnes idées valent mieux qu'une.

    Posté par Noisette, 05 décembre 2007 à 13:47
  • Coumarine, ces persiennes sont des jalousies.
    Merci à tous pour vos compliments.

    Posté par mab, 05 décembre 2007 à 15:16
  • bravo pour la finesse, l'originalité et l'humour du texte

    Posté par matarjeu, 05 décembre 2007 à 18:29
  • Toutes mes félcicitations, pour le ton d'abord, pour le clin d'oeil aux jalousies ensuite.
    Bravo.

    Posté par uhsn, 06 décembre 2007 à 08:59
  • Joliment tourné ces jalousies dont on prend ombrage. J'ai beaucoup aimé les noms des personnages et ce Rimbot qui donne des couleurs aux voyelles. Un petit bijou.

    Posté par polly, 06 décembre 2007 à 20:10
  • C'est du tout bon : j'adore le genre.

    Posté par Sodebelle, 06 décembre 2007 à 22:04

Poster un commentaire